• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tramway de Grenoble: un premier test sur la partie nord de la ligne E

© La Métro
© La Métro

Les travaux sont presque terminés sur le tronçon nord de la ligne E du tramway grenoblois. Un premier tramway va circuler, ce mardi 19 mai, pour des tests.

Par France 3 Alpes

Marchera, marchera pas? Un tout premier test grandeur nature aura lieu ce mardi, à 11 heures. Une première rame va démarrer depuis l'arrêt Saint-Martin-le-Vinoux, pour circuler sur l'ensemble du tronçon nord de la ligne E, jusqu'au futur terminus, l'arrêt Palluel au Fontanil-Cornillon, qui correspond à l'extrémité nord de la zone de compétence de la Métro grenobloise. 

La date de l'ouverture au public attendue

De nombreux officiels sont annoncés pour assister au test "en grande pope": Eric Piolle, maire de Grenoble; Yannik Ollivier, maire de Saint-Martin-le-Vinoux; Catherine Kamowski, maire de Saint-Egrève; Jean-Yves Poirier, maire du Fontanil-Cornillon, ainsi que Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole et Jean-Pierre Barbier, député et désormais président du Département de l'Isère.

Au total, 45.000 passagers par jour sont attendus sur les 6,5 kilomètres de la ligne E, une fois celle-ci étendue. Ils pourront compter sur un tramway toutes les 6 minutes aux heures de pointe, selon les promesses officielles. A l'horizon 2020, plus de 3.000 logements supplémentaires sont annoncés le long de cette nouvelle "ligne de vie". L'ouverture du tronçon nord, qui aura coûté 300 millions d'euros, vise officiellement à réduire le nombre de voitures qui entrent sur Grenoble par le nord. Quatre parkings relais sont prévus le long de la ligne jusqu'à l'arrêt Esplanade nord: entre 500 et 750 places sont prévus sur tout le parcours. Mais ces parkings-relais seront les derniers à être inaugurés: ils ne seront ouverts au public qu'après la fin des travaux du tramway.

Un arrêt non desservi

Après les travaux, la ligne E comptera 10 nouvelles stations, pour un total de 18. La construction d'un des arrêts, "Les Bonnais", sera cependant retardée pour des raisons d'acquisitions de terrains, l'un des plus gros défis pour le tronçon nord de cette ligne. Quoiqu'il arrive la ligne ouvrira donc sans cette station, qui devrait être mise en service plus tard.

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus