Transports : deux lignes de navettes entre Le Pouzin-Loriol (Drôme) et La Voulte-Livron (Ardèche)

Du nouveau dans les transports en commun : deux nouvelles lignes de navette ont été mises en place depuis le 31 août entre quatre communes de Drôme et d'Ardèche. Des minibus qui enjambent le Rhône... Les élus réclamaient ce service depuis de nombreuses années. 

un service de navettes qui enjambe le Rhône, entre Le Pouzin-Loriol et La Voulte-Livron. Lancement le 31 août dernier. Un trait d'union entre la Drôme et l'Ardèche (image archives)
un service de navettes qui enjambe le Rhône, entre Le Pouzin-Loriol et La Voulte-Livron. Lancement le 31 août dernier. Un trait d'union entre la Drôme et l'Ardèche (image archives) © France 3 Rhône-Alpes
Deux lignes de navettes entre Drôme et Ardèche viennent d'être lancées. C'est l'une des nouveautés de la rentrée dans les deux départements. Lundi 31 août, un nouveau service mis en place par la CAPCA (Communauté d'Agglomération Privas Centre Ardèche) et la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été inauguré. L'une de ces deux nouvelles lignes de minibus permet de rallier la commune ardéchoise du Pouzin à la commune drômoise de Loriol ; l'autre ligne relie La Voulte, en Ardèche à Livron, dans la Drôme.

L'inauguration a eu lieu le 31 août dernier.

Pour le maire de Loriol, Claude Aurias, la mise en place de ces "petites navettes" qui traversent le Rhône pour relier communes drômoises et ardéchoises est "un jour historique". Des transports collectifs qui riment, selon l'élu, avec moins de véhicules sur les routes et un accès facilité aux deux gares drômoises. Cette nouveauté permet aussi de relier les gares de Livron et Loriol. 

"Un véritable désenclavement !"

Sur les deux lignes, les navettes peuvent transporter jusqu'à neuf personnes. Deux lignes qui traversent deux ponts au-dessus du Rhône en quelques minutes, un trait d'union entre la Drôme et l'Ardèche. Le dossier, qui était dans les cartons depuis une dizaine d'années, a enfin vu le jour. 

Pour la mairie du Pouzin, ce service était "très attendu par la population locale et le personnel des entreprises pouzinoises pour les rapprocher des trains de voyageurs sur la rive gauche du Rhône. Un véritable désenclavement !" est-il indiqué sur la page Facebook de la commune. 

"Six petits kilomètres pour un bus, un pas de géant pour la population ! Y a plus qu'à étendre ce service les week-ends, en particulier pour les étudiants," s'est même réjoui le maire du Pouzin, Christophe Vignal sur les réseaux sociaux. 
Ces navettes seront testées pendant trois ans. Elles fonctionnent du lundi au vendredi surtout le matin et le soir, avec deux passages à la mi-journée. Les horaires et les parcours sont à retrouver sur le site de la Sradda (Sud Rhône-Alpes Déplacements Drôme-Ardèche).


Une navette autonome dans la biovallée drômoise est en test

La Drôme a lancé une phase de test lundi 4 septembre de Beti, une navette autonome, sur une portion de route communale de 4,6 km entre Crest et l’écosite d’Eurre, dans la Biovallée drômoise. Les tests vont durer quatre mois et demi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports circulation