Tunnel du Chambon: Jean-Pierre Barbier attend des sous!

Publié le Mis à jour le
Écrit par FG avec communiqué

A l'occasion de la venue de M. Valls, ce vendredi 24 juillet, sur le site du Chambon, le Président du département de l'Isère dit attendre "une intervention forte de l'Etat". Et pour cause, la facture pourrait atteindre les 7 millions d'euros pour le Conseil départemental, sans parler de l'avenir.

Depuis le 10 avril, la route du Chambon est fermée à la suite de mouvements géologiques profonds sur le versant traversé par le tunnel. Un pan de montagne menace toujours de s'effondrer. Si les habitants du secteur, tant du côté isérois que haut-alpin, espèrent que le Premier ministre va annoncer des mesures pour faciliter le glissement de terrain, le président du Conseil départemental de l'Isère attend, lui, des sous!

Jean-Claude Barbier a fait ses comptes:
  • travaux immédiats pour tenter de rétablir la circulation dans le tunnel endommagé: 1,5 M€
  • sondages géologiques pour suivre l’évolution du glissement de terrain: 100.000 €
  • études pour envisager sans délai un nouveau tracé pour la RD1091: 300 000 €
  • mise en oeuvre de navettes lacustres: 200.000 €
Il y a la facture passée mais il y a aussi le devis pour l'avenir. Le Département ayant pris la décision d'ouvrir une voie de secours entre l'Isère et les Hautes Alpes, en aménageant une piste en rive gauche du Lac du Chambon, le coût devrait voisiner les 5 M€. 12 M€ supplémentaires seront aussi nécessaires pour le re-percement du tunnel.

Récit Jean-Christophe Pain 
durée de la vidéo: 01 min 22
La facture du Conseil départemental de l'Isère

Dans un communiqué, le Président du Département dit donc attendre "une intervention forte de l'Etat, à hauteur de l'enjeu que constitue le rétablissement de la route du Col du Lautaret". 

L'Etat est légitime à s'impliquer lourdement"


Et Jean-Pierre Barbier de rappeler "qu'il s'agit d'un itinéraire de liaison inter-régionale (Rhône-Alpes - PACA) à fort enjeu économique et touristique de niveau international, puisque la route du Col du Lautaret relie les stations de montagne de l'Oisans (Alpes d’Huez, Deux Alpes, Serre-Chevalier, Montgenèvre), et toute cette partie des Alpes françaises à l'Italie par le Col du Montgenèvre".

Et de conclure: "L'Etat est légitime à s'impliquer lourdement dans le rétablissement de cet itinéraire, car il dépasse, de toute évidence, la seule initiative stratégique et économique du Département de l'Isère, et qu'il est détenteur de l'autorité sur les procédures administratives qui permettront de rétablir la circulation routière."

Une réunion publique aux Deux-Alpes
Ce vendredi, à 18h30, après la visite du Premier ministre, une réunion publique d'information est prévue, elle sera co-présidée par Jean-Paul Bonnetain, Préfet de l'Isère et Jean-Pierre Barbier. Il s'agit de présenter le projet d'aménagement de la piste de secours en rive gauche du lac du Chambon. Rendez-vous au Palais des sports des Deux Alpes, salle de théâtre Amphibia.