Tunnel du Chambon: “La piste de secours va ouvrir dans 3 semaines à 1 mois”, Jean-Pierre Barbier

Jean-Pierre Barbier, LR / © France 3 Alpes
Jean-Pierre Barbier, LR / © France 3 Alpes

Le président du Conseil départemental de l'Isère a bon espoir de voir ouvrir "sa" piste de secours d'ici à 1 mois. "Sa" piste car il fut le plus fervent promoteur de cet "itinéraire bis" qui doit permettre aux habitants de reprendre la route malgré la fermeture du tunnel du Chambon. 

Par Franck Grassaud

"Il y a une parfaite entente entre le Département de l'Isère et des Hautes-Alpes, l'Etat, les communes concernées et les intercommunalités autour de cette solution." En lançant cette tirade à la presse, Jean-Pierre Barbier entendait faire taire les rumeurs. Longtemps, on l'a cru seul et unique défenseur de cette idée de transformer une piste forestière en petite route, afin de relier de nouveau Isère et Hautes-Alpes. Alors que l'ouverture se précise, que les travaux se sont plutôt bien passés sur la rive qui fait face au tunnel du Chambon, le président du Conseil départemental veut partager sa victoire, car d'autres batailles s'annoncent. Il va falloir défendre un autre dossier, plus coûteux, la remise en état du tunnel. Et ce dossier aura besoin d'union.

En attendant, ce jeudi 15 octobre, Jean-Pierre Barbier est revenu sur le calendrier: "la piste de secours va ouvrir dans 3 semaines à 1 mois, si nous n'avons pas de problèmes avec les conditions météo (...) Ce n'est plus une piste forestière puisque nous avons décidé de mettre de l'enrobé et qu'elle fait 5m50 la plupart du temps. Elle fonctionnera en alternat seulement sur 400m."

Reste à déterminer ce que sera cette piste, justement, si ce n'est plus une piste forestière. Servira-t-elle uniquement au trafic local? Le président souhaite consulter les élus locaux sur le sujet.

Interview
Chambon: interview JP Barbier, président du Conseil départemental de l'Isère

Sur place, les derniers obstacles rocheux sont actuellement éliminés et les deux équipes qui travaillent sur la piste, de part et d'autre d'un pic, devraient se rejoindre d'ici peu. Une question d'heures. 

Images des dernières explosions au Chambon





  

Sur le même sujet

Les + Lus