Unesco : après le classement de Le Corbusier, la joie du maire de Firminy (Loire)

Unesco : après le classement de Le Corbusier, la joie du maire de Firminy (Loire)
Intervenants : Julien Le Coq, France 3 Auvergne, Marc Petit, Maire de Firminy (Loire) - France 3 Auvergne  - Le Coq Julien, Laurent Pastural, images d'archives, Montage : Maury Quentin

Un ensemble de 17 oeuvres de l'architecte suisse naturalisé français Le Corbusier vient d'intégrer la prestigieuse liste du "patrimoine mondial de l'humanité" à Istanbul en Turquie. L'aboutissement d'un projet vieux de dix ans, dont se rejouit le maire de Firminy, dans la Loire. 

Par France 3 Auvergne

Une explosion de joie. C'est ainsi qu'a réagi la délégation française à l'annonce de l'Unesco, qui reconnaît à 17 oeuvres de Le Corbusier le statut de " patrimoine mondial de l'humanité". 

"C'est exceptionnel, c'est magique, c'est inimaginable. Depuis 8 ans je me bats pour ce dossier, en tant que maire de Firminy, mais aussi fondateur de l'association des sites Le Corbusier [...]"
se réjouit Marc Petit. "Rentrer dans ce cercle hyper restreint de la liste du patrimoine mondail de l'Unesco, c'est exceptionnel." 

Pour la Chaine des Puys, réponse d'ici ce soir. 

Les 17 oeuvres architecturales de Le Corbusier classées par l'Unesco

ALLEMAGNE : Les maisons de la Weissenhof-Siedlung au sein d'un lotissement pour travailleurs, à Stuttgart (1927)
ARGENTINE : La maison du Docteur Curutchet, à La Plata, près de Buenos Aires (1949)
BELGIQUE : La maison Guiette, à Anvers (1926)
FRANCE : 

  • Les Maisons La Roche et Jeanneret, à Paris (1923)
  • La Cité Frugès, à Pessac, près de Bordeaux, sud-ouest de la France (1924)
  • La Villa Savoye et loge du jardinier, à Poissy en région parisienne (1928)
  • L'immeuble locatif à la Porte Molitor, à Boulogne-Billancourt, en région parisienne (1931)
  • La Cité radieuse, unité d'habitation à Marseille, sud de la France (1945)
  • La manufacture Claude et Duval à Saint-Dié-des-Vosges, dans l'est de la France, (1946)
  • La chapelle Notre-Dame-du-Haut, à Ronchamp, près de Belfort, dans l'est de la France (1950)
  • Le cabanon de Le Corbusier, à Roquebrune-Cap-Martin sur la Côte d'Azur (1951)
  • Le couvent Sainte-Marie-de-la-Tourette, à Éveux au nord de Lyon (1953)
  • La maison de la Culture au sein du quartier de Firminy-Vert, 2e plus grand site de l'architecte après Chandigarh, proche de Saint-Etienne, dans le centre-est de la France (1953)

INDE : Le complexe du Capitole, à Chandigarh, à 250 km au nord de New Delhi (1952). A Chandigarh, Le Corbusier a participé à l'élaboration du plan de cette ville nouvelle, construite peu après l'indépendance de l'Inde et structurée en sept voies de circulation, de l'autoroute au chemin piéton. Il a aussi réalisé les trois bâtiments administratifs dits du Capitole (Secrétariat, Palais de l'Assemblée et Bâtiment de la Haute-Cour).
JAPON :  Le musée national des Beaux-Arts de l'Occident, à Tokyo (1955)
SUISSE : 

  • La petite villa au bord du lac Léman (1923)
  • L'immeuble Clarté à Genève (1930)

Sur le même sujet

Suivez le tirage du 6e tour de la Coupe de France de football

Les + Lus