Elections départementales : Cantons et candidats dans la Drôme

Le scrutin est très ouvert dans la Drôme. Le département pourrait basculer à droite. Didier Guillaume, actuel président PS du conseil général a annoncé qu'il ne se représentera pas. Rendez-vous samedi à 11h00 pour une Voix est libre spéciale en direct.

Le département de la Drôme a une superficie de 6530 km² pour 369 communes. La population globale s'élève à 491 334 habitants soit une densité de population de 74.7 habitants au km². C'est le 53e département le plus peuplé de France.
Le département est désormais découpé en 19 cantons pour 38 élus (19 binômes composés obligatoirement d'un homme et d'un femme)

Conseil général     de la drôme | Create infographics
Le Conseil général de la Drôme est dirigé par la gauche depuis 2004. Devenu chef de file du PS au Sénat, Didier Guillaume (Bourg-de-Péage), l'actuel président, ne se représentera pas. La gauche, divisée, n'affiche pas clairement de successeur.
L'opposition se trouve sur une dynamique suite à leurs résultats aux dernières élections municipales. Ils ont ravi les villes de Valence et de Romans-sur-Isère au PS. Aucun prétendant à la présidence de la future assemblée ne s'est encore déclaré, même si Patrick Labaume (Valence 4), député de la Drôme, - soutenu par Alain Juppé -  semble bien placé.
Le FN affiche de bons scores le long et au sud de la vallée du Rhône. Il pourrait emporter 2 ou 3 cantons.

Les cantons et les candidats

Le canton de Valence 4 est trop petit pour apparaître sur notre carte. Il correspond au point légèrement à l'extérieur de la carte. Glissez votre curseur sur la carte pour découvrir les binomes.

Les missions principales du Conseil général

  • accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées
  • protection de l’enfance en danger
  • organisation des transports scolaires et interurbains
  • entretien et aménagement du réseau routier départemental
  • construction/rénovation et gestion des collèges publics
  • organisation d’actions éducatives pour les collégiens
  • aménagement numérique du territoire
  • protection de l’environnement
  • soutien à la vie associative, au sport et à la culture
  • soutien à l’activité économique et touristique et aux projets des territoires
  • financement des services d’incendie et de secours (pompiers)

 

Rendez-vous samedi 14 mars à 11h00 en direct sur notre antenne avec
  • Joël Cheval, Front National
  • Mariette Cuvellier,  Alternative à gauche
  • Nicolas Daragon,UMP
  • Anne-Marie Rème-Pic, Parti Socialiste
pour un débat animé par Olivier Michel et Paul Satis pour La voix est libre. Vous pourrez leur poser des questions en direct avec #LVELRA