• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Elections départementales : Cantons et candidats dans la Drôme

Le scrutin est très ouvert dans la Drôme. Le département pourrait basculer à droite. Didier Guillaume, actuel président PS du conseil général a annoncé qu'il ne se représentera pas. Rendez-vous samedi à 11h00 pour une Voix est libre spéciale en direct.

Par Kathleen Garon

Le département de la Drôme a une superficie de 6530 km² pour 369 communes. La population globale s'élève à 491 334 habitants soit une densité de population de 74.7 habitants au km². C'est le 53e département le plus peuplé de France.
Le département est désormais découpé en 19 cantons pour 38 élus (19 binômes composés obligatoirement d'un homme et d'un femme)
 / ©
/ ©
Le Conseil général de la Drôme est dirigé par la gauche depuis 2004. Devenu chef de file du PS au Sénat, Didier Guillaume (Bourg-de-Péage), l'actuel président, ne se représentera pas. La gauche, divisée, n'affiche pas clairement de successeur.
L'opposition se trouve sur une dynamique suite à leurs résultats aux dernières élections municipales. Ils ont ravi les villes de Valence et de Romans-sur-Isère au PS. Aucun prétendant à la présidence de la future assemblée ne s'est encore déclaré, même si Patrick Labaume (Valence 4), député de la Drôme, - soutenu par Alain Juppé -  semble bien placé.
Le FN affiche de bons scores le long et au sud de la vallée du Rhône. Il pourrait emporter 2 ou 3 cantons.

Les cantons et les candidats

Le canton de Valence 4 est trop petit pour apparaître sur notre carte. Il correspond au point légèrement à l'extérieur de la carte. Glissez votre curseur sur la carte pour découvrir les binomes.

Les missions principales du Conseil général

  • accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées
  • protection de l’enfance en danger
  • organisation des transports scolaires et interurbains
  • entretien et aménagement du réseau routier départemental
  • construction/rénovation et gestion des collèges publics
  • organisation d’actions éducatives pour les collégiens
  • aménagement numérique du territoire
  • protection de l’environnement
  • soutien à la vie associative, au sport et à la culture
  • soutien à l’activité économique et touristique et aux projets des territoires
  • financement des services d’incendie et de secours (pompiers)

 

Rendez-vous samedi 14 mars à 11h00 en direct sur notre antenne avec

  • Joël Cheval, Front National
  • Mariette Cuvellier,  Alternative à gauche
  • Nicolas Daragon,UMP
  • Anne-Marie Rème-Pic, Parti Socialiste

pour un débat animé par Olivier Michel et Paul Satis pour La voix est libre. Vous pourrez leur poser des questions en direct avec #LVELRA

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus