VIDEO. Effondrement spectaculaire d'un glacier en Suisse, nouveau symbole de la "crise" du climat pour Greta Thunberg

Les scientifiques surveillaient le glacier italien de Planpincieux mais c'est finalement celui de Tournemagne, en Suisse, qui s'est en partie effondré. Le réchauffement climatique pourrait être en cause. "Et maintenant, les glaciers s'effondrent sous nos yeux" s'indigne Greta Thunberg.
Le glacier a été coupé en deux après un effondrement spectaculaire
Le glacier a été coupé en deux après un effondrement spectaculaire © RTS.
Une partie du glacier de Tourtemagne, dans le Valais suisse, a été coupé en deux après un effondrement spectaculaire. Les températures n'ont jamais été aussi élevées dans la région et pourraient expliquer le phénomène. La militante écologiste suédoise Greta Thunberg s'en est émue sur twitter.

De petites avalanches de glace puis un effondrement massif, comme une cascade qui jaillit de la montagne. Le phénomène, très impressionnant a été filmé le 6 août dernier en Suisse sur le glacier de Tourtemagne. En quelques instants, le glacier s'est littéralement retrouvé coupé en deux. Une rupture à 2650 mètres d'altitude, "attendue depuis longtemps" expliquent nos confrères de la RTS, la zone étant "recouverte d'une couche de glace chaque année plus fine".
 
L'effondrement du glacier de Tourtemagne est intervenu alors qu'un autre était sous surveillance, en Italie cette fois. Pendant plusieurs jours, les scientifiques ont craint un effondrement massif du glacier de Planpincieux sur la commune de Courmayeur. Environ 500 000 mètres cubes de glace menaçaient de s'ébouler. La vallée du Val Ferret a été évacuée pendant 72 heures avant finalement le retour à la normale dans le secteur et la levée de toutes les mesures dimanche 9 août.

Comme pour celui de Planpincieux, l'effondrement du glacier de Tourtemagne est probablement à mettre en lien avec l'augmentation des températures. "2020 dans son ensemble est pour l'instant l'année la plus chaude enregistrée jusqu'ici... On peut bien penser que les glaciers souffrent avec ce type de températures", estime une météorologue à MétéoSuisse interrogée par RTS.

Quoi qu'il en soit, le phénomène a été relevé et commenté par Greta Thunberg vendredi 14 août sur twitter. "Incendies de forêt, inondations, tempêtes, sécheresses... vagues de chaleur historiques. Et maintenant, les glaciers s'effondrent littéralement sous nos yeux" s'indigne la militante écologiste suédoise qui lance : "quand allons-nous commencer à traiter cela comme une crise ?"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique montagne suisse environnement nature