Cet article date de plus de 4 ans

VIDEO. Quand Ibrahim Maalouf joue avec des trompettistes de Grenoble à "Détours de Babel"

C'est une scène rare et pleine d'émotion. Mardi 22 mars, lors de son concert à La Belle électrique à Grenoble, le trompettiste Ibrahim Maalouf a convié 20 jeunes du Conservatoire de Grenoble à jouer avec lui dans le cadre du festival "Détours de Babel". Séquence hérissage de poils!

© France 3 Alpes

20 jeunes du Conservatoire de Grenoble jouent... par France3AlpesPour un concert d'ouverture, ce fut un beau concert d'ouverture! Le démarrage du festival "Détours de Babel" s'est fait sur des notes de musique arabe, de pop, de rock, d'électro mais surtout des notes de jazz. Ibrahim Maalouf, l'un des trompettistes les plus célèbres, a offert son dernier opus, "Red and black Light", aux oreilles grenobloises. Une ode à la femme d'aujourd’hui, explique le musicien.  

Sans cesse, Ibrahim Maalouf contourne le piège de l'élitisme et de la performance pour offrir une musique abordable, sur lequel le public peut même danser ou chanter.

Et ce mardi soir, certains ont même un peu tremblé. Les élèves du Conservatoire se sont frottés à "True Sorry", le tube de Maalouf. Son hymne. 

Reportage Damien Borrelly, Vincent Habran, Sylvain Dumaine et Eric Achard
durée de la vidéo: 02 min 44
Concert Ibrahim Maalouf

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture musique