VIDEO. Revoir "Les zones rurales et péri-urbaines dans la Réforme Territoriale" dans La Voix Est Libre

On l'appelle "la France des invisibles" ou encore "la France d’à coté". Face aux métropoles qui se développent et qui profitent de la dynamique économique, les décisions politiques auraient tendance à oublier les zones rurales et péri-urbaines. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les antennes de France 3 Rhône-Alpes, Alpes et Auvergne se sont associées, ce samedi 21 février, pour proposer une édition spéciale de La Voix Est Libre consacrée à la Réforme Territoriale. En question, le devenir des zones rurales et péri-urbaines alors que schéma incluant de grosses métropoles gagne du terrain. Pourtant, 65% des Français composent la France dite "périphérique", celle des campagnes notamment. 

Emission - partie 1

118668115

Les invités:

  • Hervé GAYMARD, Député de la 2è circonscription de Savoie. Il sera en direct de Paris, qui participe vendredi soir aux débats sur la Réforme à l'assemblée nationale
  • Christine PIRES-BEAUNE, députée 2ème circonscription de Clermont-Ferrand, chargée par Manuel Valls de réfléchir à une réforme des aides publiques aux collectivités
  • Jean-Paul DUFREGNE, Président du conseil général de l'Allier, en charge de la mission "Nouvelles Ruralités" au sein de l'Assemblée des départements de France
  • Vanik BERBERIAN, Président de l'Association nationale des maires ruraux
  • Laurent RIEUTORT, Géographe, Maître de conférence à l'Université de Clermont-Ferrand
  • Nicolas EVRARD, maire de Servoz, en direct de Grenoble
La deuxième partie de ce rendez-vous, présenté par Yannick Kusy de France 3 Auvergne, est consacrée aux observateurs: les journalistes, avec un debrief. 

Partie 2
1000024701