L'arrière Scott Spedding, de retour à son meilleur niveau, avait besoin d'"un peu de temps" pour digérer la Coupe du monde et son arrivée à Clermont à l'automne, a-t-il déclaré mardi, après avoir retrouvé le XV de France en vue du match contre l'Ecosse dans le Tournoi.

Scott Spedding (29 ans, 14 sél.), retenu pour les deux premières rencontres du Tournoi, contre l'Italie (23-21) puis l'Irlande (10-9), mais sans figurer sur les feuilles de match, avait ensuite dû déclarer forfait sur blessure pour le déplacement au pays de Galles (10-19) et pourrait donc jouer dimanche son premier match en Bleu depuis la Coupe du monde, dont il a eu du mal à se remettre.
 
"Bien sûr cela a été mentalement difficile ensuite. On l'a vu avec beaucoup de joueurs: quand tu as mis autant d'énergie avant et pendant cette compétition, pour que ça finisse comme ça... (déroute en quarts de finale contre les All Blacks, NDLR) Ça fait très mal", a-t-il ainsi déclaré mardi à la presse à Marcoussis (Essonne).
 

J'ai eu du mal à Clermont au début, il faut être honnête.

 
L'arrière a également dû immédiatement digérer au retour d'Angleterre son passage de Bayonne à Clermont: "Passer très vite à autre chose est très compliqué. Il me fallait juste un peu de temps (pour qu'il retrouve son meilleur niveau, NDLR)." "J'ai eu du mal à Clermont au début, il faut être honnête. Je suis arrivé au milieu (de la saison), je n'ai pas eu l'occasion de faire la présaison, de matches amicaux pour trouver mes marques. Donc ça a pris du temps. Ce n'est pas une excuse, mais là j'ai trouvé mes marques avec le plan de jeu", a ajouté Spedding, brillant lors de la victoire de l'ASM à Grenoble vendredi en Top 14 (45-12).
           
A-t-il craint de ne pas être rappelé après la Coupe du monde par le nouveau sélectionneur des Bleus Guy Novès ? "On n'est jamais sûr de ce qui va se passer, donc oui j'avais des doutes". "Mais c'est un plaisir de retrouver le groupe et de faire partie de cette aventure"
avec un "groupe très jeune dans lequel il y a beaucoup d'énergie", a-t-il poursuivi.
 
Guy Novès doit annoncer vendredi (15h00) le XV de départ qui affrontera les Ecossais dimanche (16h00) à Murrayfield.