Gast! Le championnat du monde d'insulte en breton fait son retour!

Affiche du Championnat du Monde d'insultes et de disputes en breton / © @Dastum Bro-Dreger
Affiche du Championnat du Monde d'insultes et de disputes en breton / © @Dastum Bro-Dreger

Le troisième championnat du monde d'insulte en breton va avoir lieu vendredi 5 octobre à Lannion. C'est comme un match d'impro: deux rounds de 15 minutes, dans lesquels il s'agit de s'envoyer, au besoin d'inventer, les insultes les plus fleuries qui soient!

Par Stéphane Grammont

"Tête de poisson", "casse-couille", "chieur d'os", ou plutôt "torr revr", "loen brein", "lokard": les insultes fleuries en breton font leur retour après 10 ans d'absence sur les rings. A la manière d'un match d'impro, des équipes vont d'affronter en deux rounds d'un quart d'heure pour un spectacle au doux nom de Genaoued (connard...).

Outre l'aspect festif évident de la manifestation, c'est aussi une occasion unique de collecter la langue et la richesse de ses images. « la richesse des insultes témoignent de la vitalité d'une langue ». C'est aussi obliger les intervenants à jouer avec elle.
A la différence du français, l'insulte en breton est un exercice linguistique très difficile. Il demande un sens de la répartie, une bonne connaissance de la langue et un certain esprit poétique. En effet, beaucoup d'insultes sont rimées. Elles sont souvent en rapport avec le monde animal, les communes, les métiers
 explique le communiqué de Goueliou Breizh, publié par l'Agence Bretagne Presse.

Un composé d'universitaires, de linguistes et de personnalités compétentes (Francis Favereau, Hervé Lossec, Marthe Vassallo, Sylvain Le Roux), devra désigner un vainqueur.

Publiée sur Lemonde.fr, cette info a fait causer sur Twitter...







Pratique

La soirée débutera à 20h30 – Salle des Ursulines à Lannion - L'entrée est de 5 €. Renseignements Dastum Bro-Dreger : 02.96.49.80.55 

Outre le match d'insultes, la soirée accueillera des conteurs et des musiciens, dans l'esprit de la veillée. Une soirée qui sera captée par les équipes des émissions en langue bretonne de France3, bientôt visible sur notre site internet.

Sur le même sujet

Les + Lus