Pierre Méhaignerie quitte l'UMP pour rejoindre Borloo

L'ancien ministre centriste et maire de Vitré Pierre Méhaignerie a annoncé mardi qu'il quittait l'UMP pour l'UDI de Jean-Louis Borloo, ses "valeurs" et "convictions" ne pouvant plus s'exprimer dans la nouvelle direction.

Pierre Méhaignerie est le premier centriste de poids de l'UMP, cofondateur du parti, à quitter le parti depuis l'élection de Jean-François Copé.
"Les valeurs et les convictions qui ont été celles de toute ma vie se sont exprimées au sein du CDS, puis de l'UMP. Aujourd'hui, elles ne peuvent plus s'exprimer dans l'organisation actuelle de l'UMP. L'UDI me semble en conséquence le mouvement politique à renforcer", écrit l'ex-vice-président du conseil national de l'UMP dans un communiqué de l'UDI.

"Une recomposition politique claire à droite et au centre est en train de s'opérer", avait auparavant souligné le porte-parole de l'UDI, Maurice Leroy. D'après lui le mouvement centriste de jean-Louis Borloo a reçu "beaucoup d'adhésions" dès lundi soir.

La Bretagne est une région dont trois des quatre départements ont voté en majorité pour François Fillon. Paradoxalement, c'est à Saint-Brieuc, ville du centriste Bruno Joncour, que le vote en faveur de Jean-François Copé s'est le plus exprimé.


L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité