Les saumons du Scorff surveillés de près

En pleine période de fêtes, le saumon fumé ou frais, d'élevage le plus souvent et venant du nord de l'Europe envahi les étals des supermarchés. Les rivières bretonnes regorgent elle aussi de saumons sauvages venus se reproduire... 

La reproduction du saumon se déroule pendant tout le mois de décembre. Des saumons observés de près par l'INRA (l'institut national de recherche agronomique), comme dans ce reportage sur le Scorff dans le Morbihan.

Un soir de décembre, la nuit est tombée depuis longtemps sur le Scorff, un petit groupe s'en va capturer des saumons dans les frayères. Mais pas question de rapporter le repas du réveillon. Arrivés en rivière depuis le printemps dernier, ces saumons vivent sur leurs réserves depuis 9 mois. Ce sont des poissons maigres et affaiblis et surtout en pleine reproduction. 
Depuis 1995 l'INRA est associée à la fédération de pêche du Morbihan. Au sein de la station de Pont-Scorff, ils observent et analysent conjointement la population des grands poissons migrateurs.
Depuis 10 ans la population de saumons en Bretagne est stable. Pourtant le nombre de jeunes saumons quittant les rivières bretonnes pour rejoindre la mer est en forte augmentation. Mais proportionnellement, ils seront moins nombreux à venir se reproduire en rivière. Le problème vient donc de leur survie en mer. Et là c'est une nouvelle inconnue pour les scientifiques.

Le reportage à Inguignel (56) de Frédérique Huet et Philippe Beaugey



Interviews :
- Yoann Guilloux, Technicien Fédération de pêche du Morbihan
- Mathieu Le Levier, Pêcheur bénévole
- Julien Dubois, Pêcheur bénévole
- Nicolas Jeannot, Technicien INRA

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité