Virgin MegaStore : l'Intersyndicale reçue par la Ministre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard

Alors qu'un Comité d'entreprise extraordinaire se réunit ce matin, la Ministre de la Culture, Aurélie Filippetti a annoncé ce matin sur Europe 1, qu'elle recevrait l'Intersyndicale dans l'après-midi.

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a annoncé ce lundi sur Europe 1 qu'elle recevrait dans "l'après-midi" l'intersyndicale de Virgin Megastore, la chaîne de magasins de produits culturels et multimédia qui s'apprête à déposer le bilan. "Je recevrai l'intersyndicale cette après-midi", a affirmé Mme Filippetti. La ministre a mis en cause "des années des choix stratégiques contestables" de l'entreprise. Elle a également promis de "veiller à la meilleure issue possible pour chacun de ces 1.000 salariés".

"Ce sont les commerces culturels physiques qui sont menacés aujourd'hui, parce qu'il y a l'émergence de grands sites en ligne qui, eux, échappent complètement à toute forme de concurrence loyale puisqu'ils ne paient pas la même fiscalité que les autres, étant basés ailleurs qu'en France", a-t-elle observé. Elle a rappelé que c'était "un problème abordé dans le cadre de la mission menée par Pierre Lescure sur le numérique et le financement de la création à l'ère du numérique".

Virgin Megastore, qui emploie 1.000 salariés dans 26 magasins en France, va déposer le bilan, après des années de difficultés financières dans un secteur bouleversé par la concurrence sur internet et le numérique. Seul magasin implanté en Bretagne, celui de Rennes, emploie 38 salariés.
La direction de Virgin a convoqué ce lundi un comité d'entreprise extraordinaire portant sur "le projet de déclaration de cessation de paiement de
l'entreprise" et évoquer ainsi l'éventualité du dépôt de bilan, qui peut déboucher sur un redressement, mais aussi sur une liquidation judiciaire, c'est-à-dire la disparition pure et simple de l'entreprise.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.