• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Moins de morts sur les routes d'Ille-et-Vilaine

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Le comportement des automobilistes change et cela donne des résultats. A l'échelle nationale, on sait qu'en 10 ans la vitesse moyenne a diminué de 10km/h et le nombre de morts a été divisé par deux. Cette baisse s'observe aussi en Ille-et-Vilaine.

Par Emilie Colin / SG

Depuis 10 ans, les conducteurs ont modifié leur attitude sur les routes et cela paie : la vitesse diminue et le nombre de morts aussi. Il y a 10 ans, les radars automatiques étaient mis en service. Depuis, d'autres dispositifs ont fait leur apparition comme récemment avec la mise en place des radars mobiles

En Ille-et-Vilaine, une baisse significative du nombre de tués sur les routes

En 2012, l’Ille-et-Vilaine a enregistré son plus bas nombre de tués, depuis le recensement des accidents corporels. 46 personnes sont décédées en 2012 sur les routes du départements contre 60 en 2011. Ils étaient 127 en 2002. L'an passé, c'est dans la zone Fougères-Vitré que l'on enregistre la moitié des tués.

Parmi le nombre de morts sur les routes, les usagers dits "vulnérables" et les jeunes sont les plus touchés

Sur les 46 personnes tuées en 2012, 7 font partie des usagers que l'on appelle "vulnérables" comme les piétons et les cyclistes. 21 personnes avaient moins de 25 ans (contre 16 en 2011) et 11 avaient 65 ans ou plus (contre 12 en 2011). A noter que les cyclomotoristes et motocyclistes voient leur nombre de morts augmenter en 2012, ils sont 24% contre 15% en 2011.

Les principales cause de cette mortalité ?

Dans 40% des cas, l'alcool est le principal facteur d'accident, suivi par la vitesse pour 24%.  Il faut bien garder en mémoire que dans un accident mortel il n'y a jamais une seule cause.

A lire aussi

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus