• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le 16 mars 1978, l'Amoco Cadiz s'échoue devant Portsall

Le naufrage de l'Amoco Cadiz / © Creative Commons
Le naufrage de l'Amoco Cadiz / © Creative Commons

Il y a 35 ans, l'Amoco Cadiz, pétrolier libérien s'échoue sur les roches de Portsall dans le Nord Finistère, provoquant la plus grande marée noire au monde...

Par Krystell Veillard

L'accident

Au matin du 16 mars 1978, le pétrolier libérien Amoco Cadiz, connaît une avarie de barre au large du Finistère. Il transporte vers Rotterdam 227 000 tonnes de pétrole brut du Golfe Persique. Le navire dérive alors vers la côte bretonne dans une forte tempête. Les négociations avec un remorqueur allemand venu à son secours sont difficiles. Une première remorque est passée à 13h30. Elle casse 3 heures plus tard. Malgré les efforts des deux équipages, le navire s’échoue à 22 heures sur des brisants, devant le petit port de Portsall. Plusieurs citernes se déchirent. Très vite les premières nappes touchent la côte.

La marée noire

La plus grande marée noire jamais due à un échouement de pétrolier a commencé.
En l’espace de deux semaines, la totalité de la cargaison se déverse en mer. Entraînée par les vents et les courants, elle vient souiller plus de 300 km d’un littoral parmi les plus beaux et les plus naturels d’Europe. La rage au cœur, les riverains se lancent dans une lutte désespérée contre une catastrophe cent fois prédite. Sur leurs écrans de télévision, les français découvrent avec stupéfaction les images apocalyptiques d’une grande marée noire.

Les mesures prises en conséquence

C’est la plus grande marée noire par échouement de pétrolier jamais enregistrée dans le monde. Et tout le monde est d'accord : une telle marée noire ne doit plus arriver. Un nouveau plan Polmar (lutte contre les pollutions marines accidentelles) est mis en place. Un rail de navigation est créé au large d'Ouessant, obligeant les navires qui transportent des matières dangereuses à passer à 50 km des côtes. Un puissant remorqueur de haute mer est affecté en permanence à l'assistance des navires qui circulent dans ce rail. A la préfecture maritime de l'Atlantique et au CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Secours) de la Pointe du Corsen, des veilleurs et des officiers d'astreinte sont prêts à faire face, 24h sur 24, en cas de besoin.

L’Etat et les communes sinistrées engagent aux Etats-Unis un long et difficile procès contre la société Amoco. Au terme de 14 années de procédure, ils finissent par obtenir 1 257 millions de francs d’indemnités, une petite moitié des sommes demandées.

C'est suite à la catastrophe de l'Amoco que les autorités françaises ont décidé la création du Cedre. Cet accident est terrible, tant par l'accumulation des circonstances que par l'envergure de la pollution et le choc engendré.

Dans les années qui suivent, leurs travaux conduisent les scientifiques à estimer que la marée noire a tué dans les premiers mois, par engluement ou par effet toxique, autour de 260 000 tonnes d'animaux marins.



Le journal télévisé présenté par Roger Gicquel au lendemain du naufrage (Ina)


Reportage Ina Amoco Cadiz
Le journal télévisé présenté par Roger Gicquel au lendemain du naufrage de l'Amoco Cadiz


Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus