• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Patrimoine des élus : “Le oui, mais...” de Marylise Lebranchu

© JACQUES DEMARTHON/ AFP
© JACQUES DEMARTHON/ AFP

La ministre de la Réforme de l'Etat et de la décentralisation, Marylise Lebranchu, s'est montrée très critique avec cette vague de moralisation en réponse aux soubresauts provoqués par l'affaire Cahuzac.

Par Krystell Veillard

En visite jeudi à Annonay en Ardèche, la ministre de la Réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la vie publique, Marylise Le Branchu, s’est exprimée sur les mesures de transparences annoncées par François Hollande. La ministre réfute le mot moralisation et si elle accepte de publier son patrimoine elle estime en revanche que cette transparence ne peut concerner le patrimoine de tous les élus.

Afin de ré-instaurer de la confiance et de mettre un peu de transparence dans la vie politique, d'ici le 15 avril, les ministres sont invités à déclarer leur patrimoine et un projet de loi devrait suivre obligeant les élus à déclarer leurs biens à leur tour. Une décision de François Hollande qui ne fait pas que des heureux.  Si certains ministres comme Cécile Duflot ou Arnaud Montebourg ont déja pris les devants, d'autres sont dubitatifs comme Marylise Le Branchu.









A lire aussi

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus