• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Les squatteurs”, ces têtes d'affiche que l'on retrouve dans tous les festivals

Les Vieilles Charrues si accueillantes..mais pas un festival de squatteurs ! / © David Rivoal
Les Vieilles Charrues si accueillantes..mais pas un festival de squatteurs ! / © David Rivoal

Le collectif Sourdoreille les appelle "les squatteurs de festival". Le terme désigne ces artistes que l'on retrouve dans plusieurs festivals. Dans le trio de tête : Tryo, Wax Tailor et Asaf Avidan (ex-aequo) qui sera aux Vieilles Charrues.

Par Emilie Colin

Ils squattent les festivals, on les voit sur toutes les programmations, leur nom se répète. Après avoir consulté les affiches des 150 festivals proposés dans l'hexagone (printemps et été), Le collectif Sourdoreille dresse un bilan de ces artistes que l'on verra souvent (trop ?). En tête de leur classement ? Tryo avec 25 dates au compteur (contre 34 pour Zebda l'année dernière) suivi par Wax Tailor et Asaf Avidan ex-aequo. 

Parmi les chanteurs étrangers, c'est donc l'israëlien Asaf Avidan qui squatte le podium, et la région. Le chanteur s'assure une présence en Bretagne et dans les Pays de la Loire avec une présence dans 5 festivals (sur 18 au total dans toute la France) : les Vieilles Charrues, Fête du Bruit à Landerneau, Les Escales de Saint-Nazaire, le festival du Chant de Marin à Paimpol. Skip&Die eux feront 12 dates dont 4 du côté de chez nous. Ils ont d'ailleurs commencé leur tournée bretonne en passant par Art Rock à Saint-Brieuc. Le groupe Archive comptabilise 15 dates françaises et sera présent à Quimper au festival Insolent.


Afficher Top des squatteurs de festivals 2013 sur une carte plus grande

Et c'est à Insolent que le pourcentage de squatteurs est le plus élevé avec 45 %. Les Vieilles Charrues, plus gros festival (en terme de fréquentation avec 61 000 spectateurs par jour l'an passé) se révèlent finalement une scène où l'on trouve peu de squatteurs. 

Consulter l'étude en entier ici

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Dans la "marche des mutilés", Gwendal, éborgné, n'ose penser à sa vie d'après

Les + Lus