En bref : les papas perchés redescendent et les campeurs d'Ambon se révoltent

A Quimper (29), les six papas occupant le toit de la cathédrale Saint Corentin redescendront à 14 heures. Et les propriétaires de mobil-homes du camping du Bédume, à Ambon (56), empêchent le technicien de Veolia de leur couper l'eau.

Par Antonin Billet

Depuis mercredi midi, six papas étaient installés sur les toits de la cathédrale Saint Corentin, à Quimper (29). Ils avaient déployé des banderoles pour dénoncer les conditions de gardes d'enfants en cas de divorce, qu'ils jugent défavorables pour eux. Ils ont prévu de mettre fin à leur action aujourd'hui. Ils redescendront de l'édifice à 14 heures.

A Ambon (56), des propriétaires de mobil-homes bloquent l'accès de leur camping. La société qui le gère est en liquidation judiciaire et l'eau devait être coupée ce matin, à 10 heures, par un technicien de Veolia, sur ordre du liquidateur judiciaire. Mais les vacanciers ne l'entendent pas de cette oreille : ils veulent finir leurs vacances paisiblement, jusqu'à fin août.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus