Cet article date de plus de 7 ans

La carte des énergies marines en Bretagne

Ça y est, la ferme hydrolienne de Ouessant est dans les bons courants, suite à l'appel à projet du gouvernement. C'est l'un des multiples projets bretons, qui avec les éoliennes off-shores font de la région le fer de lance des énergies marines. Revue d'effectifs.
Illustration d'un champ d'éoliennes flottantes
Illustration d'un champ d'éoliennes flottantes
##fr3r_https_disabled##François Hollande a lancé l'appel à manifestation d'intérêt pour des expérimentations de fermes hydroliennes en Normandie et en Bretagne. Trois ou quatre fermes, comprenant chacune 5 à 10 hydroliennes, seront implantées sur deux sites: le raz Blanchard, au large du Cotentin, et le passage du Fromveur, au large du Finistère, a confirmé le chef de l'Etat.

les hydroliennes représentent la formule la plus prometteuse

Chacune des fermes sera subventionnée par l'Etat à hauteur de 30 millions d'euros et le tarif d'achat de l'électricité produite sera fixé à 173 euros par MGW/H. François Hollande a estimé qu'à l'horizon 2020, les hydroliennes pourraient produire 3 GW/h, ce qui "représente 3 réacteurs nucléaires".

Si cette prévision est plutôt optimiste, cela exprime néanmoins le potentiel des énergies marines. Les grandes entreprises, Alstom, GDF Suez, DCNS, ne s'y sont d'ailleurs pas trompé. Alstom et EDF Energies Marines ont signé une alliance stratégique et postulent ensemble sur 4 des 5 projets champs éoliens off-shore, dont celui au large de Saint-Brieuc. EDF et DCNS ont racheté, ensemble, la société Open Hydro pour équiper la ferme hydrolienne de Paimpol/Bréhat, au détriment de la technologie de l'entreprise quimpéroise Sabella.

Sabella a présenté dès 2008 un prototype de turbine hydrolienne en 2008. Grandeur nature, la D10 est installée dans le passage du Fromveur et produit d'ores et déjà de l'électricité pour 500 foyers ouessantins. Plusieurs machines de plus forte puissance viendront compléter le dispositif dans le cadre de la ferme pilote. A terme, ce sont 100 à 200 turbines, d'un potentiel de 500 MW, qui pourraient être installées dans ce secteur.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables environnement énergie