Les touristes sont revenus au Mont-Saint-Michel cet été

Mercredi soir, à la faveur d'une grande marée, le Mont est redevenu une île. Le phénomène a duré une vingtaine de minutes.
Mercredi soir, à la faveur d'une grande marée, le Mont est redevenu une île. Le phénomène a duré une vingtaine de minutes.

La fréquentation du Mont-Saint-Michel (Manche) a augmenté en août de 5,67%, après des hausses de 2% en juin et de 0,32% en juillet, par rapport aux chiffres de l'été 2012, qui avaient accusé une forte baisse, selon le syndicat mixte de la baie du Mont-Saint-Michel.

Par Krystel Veillard avec l'AFP

Ces chiffres marquent le début d'une reprise de la fréquentation après une forte chûte en 2012 (-9% en juillet, -11% en août, et, pour les soirées, jusqu'à -30% en août et -17% en juillet), première année où le site n'était plus accessible en voiture mais seulement en navettes auxquelles on ne pouvait alors pas accéder directement du parking, contrairement à cette année. Les mois de juin, juillet et août derniers "sont importants car ils totalisent à eux seuls 1.093.568 visiteurs, soit près de 40% de la fréquentation annuelle traditionnellement enregistrée".

Le bénéfice du Tour de France et de la météo

Selon le syndicat mixte de la baie du Mont-Saint-Michel, "le départ des navettes dans le parc de stationnement depuis le 3 juin, associé à la mise en lumière du site grâce au Tour de France et à une météo favorable, ont été bénéfiques à la fréquentation du Mont".
Les entrées intra-muros à partir de 19H00, heure à partir de laquelle le parking et les navettes sont gratuits, ont bondi de 20% en juillet et août. "Les premiers moments d'insularité en tombée de nuit pendant les grandes marées de juillet et d'août ont renforcé ce phénomène" et, ainsi, "le 24 juillet comme le 22 août, 16.000 visiteurs sont venus chaque jour au Mont (chiffres supérieurs à la moyenne journalière du mois)".
La fréquentation en septembre est cependant en recul de 6,5%, même si elle "progresse légèrement en soirée de 1,7%", note le syndicat.

Le bon départ des maringotes

Les responsables du syndicat mixte relèvent aussi un "bon départ" des Maringotes, navettes hippomobiles, "au-delà des prévisions (17.000 passagers en juillet-août, hors groupes)". Lancées le 3 juin avec un an de retard, les Maringotes ont des capacités deux fois inférieures à celle annoncées en 2011

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus