• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Thomas Coville largue les amarres pour un tour du monde en solitaire

A 9h15, Thomas Coville quitte le port du Château à Brest pour s'attaquer au record du tour du monde en solitaire à bord de son maxi-trimaran Sodebo. / © G. Musset
A 9h15, Thomas Coville quitte le port du Château à Brest pour s'attaquer au record du tour du monde en solitaire à bord de son maxi-trimaran Sodebo. / © G. Musset

Thomas Coville a quitté Brest (29) ce matin et franchi la ligne de départ à 14h33' 08''. A bord de son maxi-trimaran Sodebo, il veut battre le record de tour du monde en solitaire détenu par Francis Joyon depuis 2008. C'est sa quatrième tentative.

Par Antonin Billet

"Je ne suis pas revanchard, je suis pugnace", s'est exclamé le skipper Thomas Coville, ce matin, avant de quitter le Port du Château, à Brest (29). A bord de son maxi-trimaran Sodebo, le skipper va tenter pour la quatrième fois de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire. Un record détenu depuis 2008 par Francis Joyon (Idec), en 57 jours 13 heures 34 minutes et 6 secondes.
A 10h25, Thomas Coville (Sodebo) passe la pointe du Minou. / © G. Musset
A 10h25, Thomas Coville (Sodebo) passe la pointe du Minou. / © G. Musset

Coville a largué les amarres à 9h15, ce matin. Il a franchi la ligne de départ à 14h33’ 08’’. Avec deux ris dans la grand-voile et petit gennaker, Thomas Coville s’est élancé devant le phare du Créac’h (Ouessant) dans 25 nœuds de vent de Nord et avec un courant favorable. Pour battre le record détenu par Francis Joyon, le skipper de Sodebo doit revenir couper la ligne à Ouessant avant le 9 janvier 2014 à 4h06’ 14’’.

4ème tentative de record autour du monde en solitaire à la voile pour Thomas Coville (Sodebo)

Dans un temps gris qui doit s’éclaircir au cours de la journée, le skipper va progresser tribord amure et gagner vers large dans l’Ouest avant d’empanner dans la soirée, autour de 23 heures. Il sera alors à la latitude de la Vendée et débutera un long bord de Sud-Sud Ouest vers le Cap Finisterre où le vent doit forcir à plus de 30 nœuds.

"Pour la suite et nos doutes sur la force de l’alizé sous les Canaries, la situation n’évolue pas beaucoup mais les quatre premiers jours promettent un bel enchaînement", selon Thierry Briend, membre de l'équipe de routage du team Sodebo.

En photos, les derniers instants à terre de Thomas Coville (Sodebo) avant son départ en mer :

Derniers instants à terre pour Thomas Coville (Sodebo)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus