48ème tour de Bretagne cycliste : un parcours difficile !

Riccardo ZOIDL, le vainqueur du Tour de Bretagne 2013 / © Maxppp / photopqr / Ouest-France
Riccardo ZOIDL, le vainqueur du Tour de Bretagne 2013 / © Maxppp / photopqr / Ouest-France

Les organisateurs du Tour de Bretagne Cycliste ont dévoilé ce mardi 3 décembre le tracé de leur 48ème édition. La course internationale se déroulera du 25 avril au 1er mai 2014 sur les cinq départements de la Bretagne historique. Elle s’élancera de Paimboeuf en Loire-Atlantique.

Par Gurvan Musset

Ça y est on sait où passera le Tour de Bretagne édition 2014. Les organisateurs ont en effet dévoilé ce mardi 3 décembre le tracé du parcours.
Bien évidemment, France 3 demeure partenaire de cette épreuve de 995 km préparée par le Président Christophe Fossani et son célèbre consultant Bernard Hinault. Fidèle à la grande et longue tradition du Ruban Granitier Breton, la course couronnera certainement un champion de valeur et d’avenir !

Le cauchemar des sprinteurs !

D’habitude, les premières étapes sont plutôt réservées aux équipes de sprinteurs qui dominent les deux ou trois premières journées. En 2014, pas de cadeau : les organisateurs du prochain Tour ont décidé de frapper fort dès le début ! Après une première étape au départ de Paimboeuf, l’arrivée à Clisson (44) pourrait gêner les sprinteurs et les empêcher de s’organiser. Les coureurs repartiront en suite de Vay (44) pour rejoindre Mauron (56) : c’est dans cette cité proche de Ploërmel qu’un certain John Degenkolb avait écrasé la course de son talent en 2010. Le dimanche 27 avril, les coureurs étrangers vont découvrir l’un des charmes de la région... La course se terminera à Jugon-les-Lacs (22), au coeur de la fameuse vallée verte : une côte à 17 % à gravir à quatre reprises !

Pour les costauds !  

Arrivera ensuite le quatrième jour avec une terrible diagonale vers Fouesnant (29), sur 200 kilomètres. Dans le final, une longue ascension de 1500 mètres devrait permettre aux meilleurs de se placer au classement général. Le mardi 29 avril, Jean Robic sera à l’honneur avec une arrivée jugées sur ses terres de Radenac (56). Avant l’ultime étape, les coureurs auront également le plaisir de découvrir Talensac (35) : après cinq jours de course, les jambes seront déjà très lourdes !

 / ©
/ ©

Les pavés redoutés

La dernière étape du premier mai ne sera pas chômée ! C’est un grand classique très attendu par les fans de vélo. Retour dans la vieille ville de Dinan au départ du Hinglé (22). Nous rêvons bien évidemment d’un final identique à celui de 2012 : Reinardt Janse Van Rensburg avait détrôné le Brestois Eric Berthou sur les tous derniers mètres, devant plus de 25 000 personnes.

Toujours plus de spectacle !

Pour Christophe Fossani, «les organisateurs du Tour de Bretagne Cycliste Trophée Harmonie Mutuelle n’hésitent pas à bousculer les habitudes ! Nous modernisons encore notre épreuve en assurant le spectacle à chaque étape !» L’édition 2014 de la plus longue des courses bretonnes devrait donc couronner un grand champion qui trouvera ensuite sa place parmi l’élite mondiale.

Sur le même sujet

Les + Lus