St Aubin du Cormier (35) : Le portique écotaxe a été endommagé par un incendie

Le portique écotaxe de St Aubin du Cormier (35) a été en partie détruit par un incendie ce samedi après-midi, vers 16h. Le feu a pris dans des pneus, installés aux pieds du portique. La structure n'est pas déstabilisée. Le portique ne sera pas démonté, nous indique le préfet de Bretagne.

Un feu de pneus a été allumé aux pieds du portique écotaxe de St Aubin du Cormier, au lieu-dit Gosné, en Ille-et-Vilaine, peu avant 16h. Il a endommagé le boîtier électrique qui se trouve en bas du portique. Les pompiers et les services de la DIRO (direction interdépartementale des routes Ouest) sont arrivés sur place, ils ont éteint le feu et sécurisé les lieux. Patrick Strzoda, le préfet de Bretagne indique que la structure du portique n'est pas endommagée; il ne sera donc pas démonté. Ce portique était surveillé régulièrement par les forces de l'ordre. L'incendie a eu lieu entre deux patrouilles, selon le préfet. Un hélicoptère de la gendarmerie a tenté de repérer les auteurs de ces faits, en vain.

Autre action dans les Côtes d'Armor

Dans le même temps, un autre groupe de bonnets rouges a manifesté, dans le calme sous le portique de Jugon-Les-Lacs dans les Côtes d'Armor. Ils étaient une soixantaine et ont quitté les lieux avant 17h, "sans affrontement, ni insulte", selon le préfet de Bretagne. La surveillance de ce portique avait été renforcée, ces dernières heures.

Le 30 novembre 2013, un rassemblement avait eu lieu sous le portique Ecotaxe à l'appel du collectif révolte bretonne 35... Il n' y avait finalement qu'une petite dizaine de manifestants avec des drapeaux et une dizaine de cars de gendarmes mobiles.

A ce jour, il reste 9 portiques écotaxe en Bretagne, si on compte celui de St Aubin du Cormier, qui ne sera pas démonté, selon le préfet. En raison de cette nouvelle actualité, leur surveillance a été renforcée en Bretagne.

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité