• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Daft Punk : l'un de leurs ingénieurs du son est originaire de Vezin

© Maxppp
© Maxppp

Le fameux groupe d'électro français, Daft Punk a raflé cinq Grammy Awards à Los Angeles le 26 janvier 2014 aux Etats-Unis. L'un consacre l'enregistrement de leur album «Random Access Memories». Nous avons rencontré Antoine Chabert, l'ingénieur du son de cet album. Il est originaire de Vezin (35).

Par avec l'AFP

Le duo électro français Daft Punk a raflé les trophées les plus prestigieux des 56e Grammy Awards, en s'imposant notamment dans les catégories reines de meilleur enregistrement et meilleur album de l'année pour leur opus au succès planétaire "Random Access Memories".

Dûment casqués et vêtus de blanc, et silencieux jusqu'au bout - fidèles à leur réputation -, les deux Français Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter ont remporté les trophées de meilleur duo et enregistrement de l'année pour leur tube "Get Lucky" avec Pharrell Williams, et meilleur album et album dance/électro. Leurs ingénieurs du son, dont le Breton, Antoine Chabert, ont également été récompensés pour leur travail sur l'album.

Antoine Chabert, dit Chab, spécialiste du mastering, intervient à la fin de l'enregistrement des albums, il a en particulier travaillé sur ceux de Gaétan Roussel, Manu Chao, Indochine, Keren Ann ou Julien Doré.

Lors d'une interview, il expliquait :

"Y'a beaucoup de technique derrière tout ça, (...) mais au final, tout ça, c'est bien pour prendre du plaisir, arriver au meilleur résultat possible d'écoute, dans le casque, dans la voiture ou chez soi." Et il ajoutait encore en parlant du duo : "Ils conceptualisent très bien ce qu'ils ont envie d'entendre, on en discute, on en parle, on échange, on avance. Mais c'était très bien d'arriver avec des gens qui savent très bien... qui disent tu fais ça et tu vas voir, ça va être super ! C'était incroyable de travailler dans cet esprit là !"


Non content de rafler les plus prestigieux trophées de la soirée des Grammy Awards, le duo français a aussi fait danser le Staples Center en transformant la salle en boîte disco, avec le concours du légendaire Stevie Wonder. Ce dernier a entonné sur la base de "Get Lucky" les tubes "Freak out" et "Another Star", devant un public debout.

Il y a quelques jours, il a reçu une de nos équipes chez lui à Vezin-le-Coquet près de Rennes :

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus