• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bonnets rouges : un manifestant de Brech (56) condamné à six mois avec sursis

Heurts violents samedi 15 février lors d'une manifestation anti-écotaxe sur la RN 12 à Brech(56) / © S. Izad
Heurts violents samedi 15 février lors d'une manifestation anti-écotaxe sur la RN 12 à Brech(56) / © S. Izad

Le jeune homme, placé en garde à vue samedi soir après la manifestation des Bonnets Rouges près du portique écotaxe de Brec'h (Morbihan), a été condamné dimanche en "plaider-coupable" à six mois de prison avec sursis et 140 heures de travaux d'intérêt général.

Par Thierry Peigné

L'homme a été interpellé samedi avec deux autres Bonnets rouges, lors de la manifestation près du portique écotaxe de Brech dans le Morbihan. C'est le seul a avoir été placé en garde à vue.

Il a été présenté dimanche après-midi devant le parquet de Lorient. Le jeune homme, sans antécédent judiciaire, était poursuivi pour violences contre agent dépositaire de la force publique et attroupement armé après demande de dispersion de la part des forces de l'ordre. En apprentissage, le jeune homme, originaire des Côtes d'Armor où il réside toujours, avait accepté de comparaître sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

Le parquet de Lorient n'a pas retenu l'accusation de violences contre agent dépositaire de la force publique, aucune plainte n'ayant été déposée. Le jeune homme a été condamné à six mois avec sursis et 140 heures de TIG (Travaux d'Intéret Général).

Dans l'après-midi de dimanche, 80 bonnets rouges s'étaient rassemblés devant la gendarmerie d'Auray où le jeune homme avait été placé en garde à vue.

Une manifestation qui dégénère

Samedi après-midi, la manifestation des Bonnets rouges à Brech (56) avait mobilisée plusieurs centaines d'opposants à l'écotaxe. Le rassemblement avait dégénéré. A coup de fusées de détresse, de jets d'oeufs, de tirs de flash ball et de grenades lacrymogènes et assourdissantes, les affrontements avec les forces de l'ordre avaient duré près de 3 heures. Quatre personnes avaient été blessées, et la RN 165 coupée à la hauteur de Brec'h jusqu'à minuit samedi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait du documentaire

Les + Lus