Manifestation de bonnets rouges devant la gendarmerie d'Auray

L'ambiance est calme, les manifestants attendent la fin de la garde à vue de l'un d'entre eux. / © JP. Tranvouez
L'ambiance est calme, les manifestants attendent la fin de la garde à vue de l'un d'entre eux. / © JP. Tranvouez

80 bonnets rouges sont actuellement devant la gendarmerie d'Auray. Ils demandent la fin de la garde à vue de l'un des leurs, interpellé hier lors des affrontements près du portique de Brech (56).

Par Sylvaine Salliou

L'homme a été interpellé hier avec deux autres Bonnets rouges, lors de la manifestation près du portique écotaxe de Brech dans le Morbihan. C'est le seul qui a été placé en garde à vue. Pendant quelques heures, cet après-midi, 80 bonnets rouges ont  demandé la fin de la garde à vue de leur collègue, qui n'est d'ailleurs plus gardé à la gendarmerie d'Auray. Selon un journaliste de France 3 Bretagne sur place, trois bonnets rouges ont discuté avec les gendarmes, à l'intérieur de la gendarmerie.
Manifestation de bonnets rouges devant la gendarmerie d'Auray (56)
Manifestation de bonnets rouges à Auray

Hier, la manifestation des bonnets rouges a dégénéré à Brech entre forces de l'ordre et bonnets rouges. A coup de fusées de détresse, de jets d'oeufs, de tirs de flash ball et de grenades lacrymogènes et assourdissantes, les affrontements ont duré près de 3 heures. Quatre personnes ont été blessées, il y a eu trois interpellations. Les bonnets rouges cherchent à porter plainte, après les violences d'hier à Brech. Revoyez le reportage de JP. Tranvouez et S.Yzad tourné à Brech le 15 février 2014

Brech (56) : Affrontements entre bonnets rouges et forces de l'ordre




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus