A quoi sert le salon de l'agriculture pour les bretons ?

Christophe, un éleveur en plein échange sur son stand pendant le salon de l'agriculture / © France 3 Bretagne
Christophe, un éleveur en plein échange sur son stand pendant le salon de l'agriculture / © France 3 Bretagne

La plus grande ferme de France a ouvert ses portes le 22 février. Pour les exploitants ou éleveurs bretons, le salon représente une formidable vitrine, un moyen de faire découvrir leur travail et de de vendre leur production. Entre business et pédagogie, les enjeux sont nombreux.

Par Emilie Colin

Ils sont 30 exposants bretons et 108 (artisans, producteurs, ostréiculteurs et industriels bretons) à participer au concours générale agricole du salon édition 2014. 

Pour les agriculteurs, c’est le moment de partager avec les citadins, mais aussi de se confronter entre eux. Bien souvent les exploitants travaillent seuls dans leur ferme et ici ils peuvent échanger entre professionnels. Beaucoup d'entre eux participent d’ailleurs aux différents concours, un moyen de se situer par rapport aux autres collègues du secteur.

Parmi eux, il y a Christophe, c'est la deuxième fois qu'il vient au salon. C'est avec humour qu'il constate le décalage entre son monde et celui des visiteurs.

A quoi sert le salon de l'agriculture pour les bretons ?
S. Salliou, V. Bars, L. Decarsin, V. Quéméneur

Dans les faits, le salon revient cher aux exposants mais leur rapporte t-il tout autant ? Personne ne veut officiellement annoncer de chiffre mais un stand moyen coûterait 10 000 euros pour la semaine. Le mètre carré coûte cher et se répercute sur les dégustations, de moins en moins gratuites. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus