Le coeur d'Anne de Bretagne de retour à Blois

La relique du coeur de la souveraine Anne de Bretagne exposée au château de Blois (41) / © France 3
La relique du coeur de la souveraine Anne de Bretagne exposée au château de Blois (41) / © France 3

Dans le cadre des commémorations du 500ème anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne, la relique en or du cœur de la reine de France a retrouvée depuis vendredi le château de Blois où se tient une exposition consacrée aux funérailles de la duchesse chère aux Bretons.

Par Thierry Peigné

Le château de Blois met à l'honneur Anne de bretagne dans le cadre des commémorations des 500 ans de sa mort au travers d'une exposition « Le coeur d'une reine : les funérailles d'Anne de Bretagne ».  L’écrin en or massif du cœur de la reine de France y est exposé depuis ce samedi 15 mars et jusqu'au 6 avril.

Reine de France, Anne de Bretagne savait que son corps serait inhumé à Saint-Denis. Pour marquer son attachement à ses sujets bretons, elle voulut que son cœur reposât dans le tombeau de ses parents, dans l’église des Carmes de Nantes. Pour ce faire, on fabriqua un écrin en or de 500g en forme de cœur, chef d’œuvre d’orfèvrerie désormais conservé au musée Dobrée, musée départemental d’histoire et d’archéologie de Loire-Atlantique. Le musée Dobrée à Nantes est fermé depuis 2010.

Pour son transport de Nantes à Blois, les mesures de sécurité étaient particulièrement poussées. La relique était escortée par 5 CRS.
Coeur Anne de Bretagne exposé à Blois
Reportage : A.C Lambard / M.P Degorce
Intervenant du reportage :
- Pierre-Gilles Girault, conservateur château royal de Blois

Duchesse de Bretagne et deux fois reine de France

Née le 25 janvier 1477 à Nantes et morte le 9 janvier 1514 à Blois, Anne de Bretagne a connu plusieurs rangs. Elle fut duchesse de Bretagne de 1488 à 1491 et de nouveau de 1498 à sa mort. Par ses mariages, elle devient archiduchesse d'Autriche et reine des Romains (1490-1491), puis reine de France (1491-1498) et reine de Sicile et de Jérusalem en droit, puis de nouveau reine de France (1499-1514) et duchesse de Milan.

Inscriptions sur l'écrin en or :

Sur l’une des faces extérieures : 
« En ce petit vaisseau
De fin or pur et munde
Repose ung plus grand cueur
Que oncque dame eut au munde
Anne fut le nom delle
En France deux fois royne
Duchesse des Bretons
Royale et Souveraine.
  C
M V XIII »

Sur l’autre :
« Ce cueur fut si très hault
Que de la terre aux cyeulx
Sa vertu libérale
Accroissoit mieulx
Mais Dieu en a reprins
Sa portion meilleure
Et ceste terrestre
En grand deuil nous demeur. »

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus