David Robo élu au 1er tour à Vannes (56)

David Robo, maire sortant à Vannes. / © UMP Morbihan
David Robo, maire sortant à Vannes. / © UMP Morbihan

David Robo (UMP-UDI-Modem), maire sortant de Vannes (56), est élu dès le 1er tour des municipales 2014. Sa liste "Vannes c'est ensemble" recueille 52,7% des voix malgré la présence de six autres listes !

Par Krystell Veillard

Maire sortant de Vannes (56), David Robo est élu dès le 1er tour avec 52,7% des voix. Assistant social de métier, David Robo avait été nommé directeur du cabinet de François Goulard en 2001. Lorsque ce dernier accède à la présidence du conseil général, David Robo lui succède.

C'était donc la première fois que David Robo passait le test des urnes et c'est un succès très net pour le candidat de la droite. David Robo fait mieux que son mentor, François Goulard, qui avait du attendre le second tour pour l'emporter en 2008, avec 51,59% des voix. Un exploit pour le maire sortant qui faisait face à six autres candidats.

Réaction David Robo, à Vannes


"C'est un scénario auquel je n'avais pas pensé", a confié David Robo, à l'annonce des résultats. "On se met au travail dès demain", a-t-il ajouté.

La stratégie d'union a fonctionné à plein : le ralliement de Gilles Dufeigneux (UDI) à la liste de David Robo a permis à la droite de présenter un front uni UMP-UDI-Modem.

 / © France 3 Bretagne
/ © France 3 Bretagne



Le FN place deux conseillers municipaux


"J’ai décidé de participer et soutenir, dès le 1er tour, la liste que David Robo constituera. L’union est d’autant plus essentielle qu’une liste du Front national est vraisemblable", déclarait en octobre dernier, Gilles Dufeigneux.

Le candidat du Front National, Bertrand Iragne, recueille tout de même 9,7% dans cette élection. Deux conseillers municipaux feront donc leur entrée au conseil municipal de Vannes (56).


La liste d'union de la gauche largement distancée


Simon Uzenat conduisait la liste d'union de la gauche "l'Alternance" (PS-EELV-PRG-UdB-VPC) arrive en deuxième position avec 21,3 % des voix. Elle devait faire face à une liste dissidente, "Vannes au centre", menée par Nicolas Le Quintrec, qui recueille 6,64%.

La liste de Bertrand Deléon, "Gwened 2014", soutenue par le Parti Breton, obtient moins de 2%.

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus