Cet article date de plus de 6 ans

Remaniement: le nom de Jean-Jacques Urvoas circule

Si l'on sait ce lundi soir que Jean-Yves Le Drian aurait refusé Matignon, qu'il a de bonnes chances de rester au gouvernement, un autre nom circule: celui de Jean-Jacques Urvoas. Ce député du Finistère (Quimper), spécialiste des questions de police et de justice, pourrait prendre l'Intérieur.

Jean-Jacques Urvoas
Jean-Jacques Urvoas © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Le nom de Jean-Jacques Urvoas circulait déjà lors de la constitution du premier gourvernement de François Hollande. Cette fois-ci, cela se précise. Le Président de la commission des lois pourrait prendre la place de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur. Ce qu'il aurait démenti.



Ce juriste de formation est très en pointe sur les questions de police et de justice. Pour preuve, les dossiers pointus font régulièrement l'actualité de son blog. Un des rares blogs d'élus qui soient vraiment suivis, et depuis longtemps. 

Son passage à la commission des lois, où il oeuvré pour faire avancer le dossier de la reconnaissance de la langue bretonne, tout comme celui de la réunification de la Bretagne, fait de lui une personnalité sur le plan national. Cités dans un article du Télégramme, ses pairs, y compris d'un autre bord politique, "lui reconnaissent une force de travail et d'organisation dans une commission ardue où il faut savoir jongler avec tous les codes législatifs". 


Nous avons dilapidé le crédit


Jean-Jacques Urvoas constatait l'ampleur des dégâts au soir du second tour des municipales: "au plan national, nous avons dilapidé le crédit bâti il y a deux ans".

Pour ce proche de Manuel Valls, "les électeurs tiennent visiblement notre bilan pour inexistant, nos actes pour insignifiants et nos réformes pour de simples effets d’annonce. C'est donc avant tout une méthode de gouvernement qui vient d’être sévèrement rejetée".








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique