Transat AG2R: à chacun son option

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Molina .

Au huitième jour de course la flotte de la Transat AG2R est maintenant clairement dispersée. Après le passage obligé de La Palma aux Canaries chacun a choisit son cap. Deux options se dessinent l'Ouest et le Sud. Au petit matin tous les équipages naviguaient au près dans 10 noeuds de vent.

L'essentiel des bateaux ( dix concurrents sur quatorze) ont laissé les Canaries derrière eux, ils entament la traversée de l'Atlantique.

A 5 heures ce matin, chacun avait choisi sa route.



Les routes divergent

Michel Desjoyeaux et Corentin Horeau ont mis le cap au Nord-Ouest, pendant ce temps Fabien Delahaye et Yoann Richomme choisissaient l'option Sud. Roland Jourdain et Martin Le Pape ont pris la route Sud également à l'image du duo Gwénolé Gahinet et Kito de Pavant.



Nous allons chercher les alizés profonds près du Cap Vert. Nous allons avoir quasiment 24 heures sans vent."



(Gwénolé Gahinet, vacation de 5h)



En attendant le vent

Entre ces deux routes extrêmes, la majorité de la flotte navigue plutôt vers le Sud-Ouest. Les skippers se donnent ainsi du temps avant de décider vraiment quelle route prendre.

Erwan Tabarly avouait  avoir mis en place une stratégie avec son compère Thierry Chabagny alors qu'ils faisaient route vers l' Ouest, on en saura pas plus! 

Quelle que soit l'option choisie, tous les concurrents vont naviguer dans de petits airs pendant au moins 24h. 

Reste à savoir où et quand le vent va renter en premier...Affaire à suivre!



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité