Incendie du portique écotaxe de Lanrodec : de la prison avec sursis

© S. Salliou
© S. Salliou

Deux hommes ont été condamné ce mercredi à 3 et 6 mois de prison avec sursis pour l'incendie du portique de Lanrodec (22) entre Saint-Brieuc et Guingamp. Le 3 novembre 2013, une quarantaine de personnes dont une partie coiffées de bonnets rouges avaient mis le feu au portique qui s'était écroulé.

Par Thierry Peigné

Le 2 avril, deux prévenus comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour répondre de l'incendie du portique de Lanrodec. 

Selon Le Télégramme, il était reproché à l’un, propriétaire d’une exploitation à proximité, d’avoir été complice du transport d’une remorque de pneus au pied des piliers du portique. Quant à l’autre manifestant, chauffeur routier, il aurait eu en sa possession une bombe de peinture aérosol qui aurait servi à mettre le feu à l’équipement routier.

L’avocat de l’exploitant agricole avait plaidé la relaxe. Le jugement avait été mis en délibéré à ce jour. Le tribunal correctionnel a condamné l’un des prévenus à trois mois de prison avec sursis et l’autre à six mois avec sursis.

Le jugement intervient à la veille du procès à Rennes de 11 militants bretons anti-écotaxe, soupçonnés de faits similaires.

La chute du portique écotaxe de Lanrodec (22) incendié, le 3 novembre dernier :
DMCloud:122921
Le portique de Lanrodec incendié s'écroule 2
"Il est tombé, il est tombé !", crient les manifestants alors que le portique écotaxe de Lanrodec s'écroule. (S. Salliou)

Sur le même sujet

Les + Lus