Nouveau souffle pour le projet hydrolien de Paimpol-Bréhat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné .

Après une première période d’expérimentation, le projet hydrolien de Paimpol-Bréhat dans les Côtes-d'Armor franchit une nouvelle étape avec la décision d’EDF de lancer la construction de 2 nouvelles hydroliennes qui devraient être mises en service à l'été 2015.

EDF et ses partenaires faisaient le point mardi soir sur le projet hydrolien pilote de Paimpol-Bréhat.



Lancé en 2008, le projet commence à prendre de l'ampleur. EDF et ses partenaires industriels estiment avoir atteint un niveau de maturité suffisant pour envisager la suite de l'expérimentationt. Ils confirment tout d'abord que le projet hydrolien de Paimpol-Bréhat est bien poursuivi. Il est vrai que suite aux différents problèmes rencontrés lors de la première immersion de leur turbine "L’Arcouest", il planait des incertitudes sur la pérennité du projet.



Deux nouvelles turbines

EDF a décidé de lancer auprès d’OpenHydro et de DCNS la construction de deux nouvelles turbines, qui seront la base d’une série pré-industrielle à déployer, à terme, sur des sites plus énergétiques. Ces deux turbines, de conception plus évoluée par rapport à "L’Arcouest" devraient avoir une fiabilité mécanique et électrique accrue. Les tests concluants menés cet hiver sur la première hydrolienne "L'Arcouest" ont encouragé EDF à poursuivre. En effet, lors de cette dernière phase test de quatre mois, avec des conditions de mer parfois extrêmes du fait des tempêtes répétées, la turbine s’est parfaitement comportée.



Mise en service à l'été 2015

Ces turbines de 16 mètres de diamètre sont dites de deuxième génération, car elles intègrent des modifications, notamment en matière de design et de fiabilité, issues des résultats des essais réalisés avec "L'Arcouest".  

Elles seront mises en service à l'été 2015 et permettront d'étudier toute la chaîne de production électrique, jusqu'au raccordement au réseau de distribution, étape indispensable avant une production en série en vue de futurs appels d'offres pour des parcs commerciaux.

Il faut rappeler que le parc pilote hydrolien de Paimpol–Bréhat, a pour objectif de démontrer la faisabilité administrative, technique, économique et environnementale de la filière hydrolienne, afin de fonder un coût du kWh compétitif à l’horizon 2020.



Des projets à venir dont un parc au Fromveur

Le gouvernement a lancé un appel à manifestation d'intérêt, clos le 16 mai dernier, pour la construction de parcs hydroliens au Raz Blanchard (Basse-Normandie) et

au Fromveur (Finistère). Ils comporteront entre 3 et 10 hydroliennes d'une puissance comprise entre 1 et 2 mégawatts chacune. Huit dossiers de candidature ont été remis à l'Ademe, dont un par EDF EN, filiale d'EDF dans les énergies renouvelables, associé à DCNS. L'Agence doit présenter d'ici la fin de l'année les projets sélectionnés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité