Vieilles Charrues : Julien Doré fait pleurer Carhaix

Les fans qui ont pris leur billet pour la soirée du samedi soir, n’ont pas raté le rendez-vous amoureux proposé par Julien Doré.

Julien Doré, charmeur de foule
Julien Doré, charmeur de foule © Bruno Van Wassenhove
Julien a commencé en douceur, dans un brouillard artificiel. Tout de noir vêtu, fidèle à l’image du dandy romantique, il a égréné les titres des albums "Love", "Bichon", et "Ersatz". Son grain de voix est à comparer avec celui des Bashung, Murat et Arthur H. Son show est tendre et efficace, ses mélodies envoûtantes. Soizic, une festivalière s'est laissée envoûter. "Il partage son émotion, c'est vivant, c'est un véritable artiste". Ludo lui, trouve Julien Doré proche de la foule, "il a du coeur, c'est une vraie rock star", dit-il. Et un sacré show man aussi.

Il a fendu la foule

A la fin du titre "Paris Seychelles", Julien Doré est descendu de la scène et a fendu la foule pour rejoindre la tour régie, d'où il a lancé des confettis. Julien Doré est ensuite redescendu dans le public, porté par un agent de sécurité. Très très ému, il a ensuite remercié le public : "5 ans après, c'est comme si je venais pour la première fois. Du fond du coeur, merci de nous avoir écoutés, de nous avoir portés". Puis il a eu un mot pour les intermittents du spectacle : "Toute cette magie repose sur beaucoup de personnes, les intermittents du spectacle. C'est important. J'embrasse toute mon équipe".  

Puis, il a fini par entonner "Corbeau Blanc". Les midinettes ont pleuré, les amoureux ont dansé. 

La sortie de scene de Julien Doré





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vieilles charrues festival musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter