Plantes médicinales. La cueillette bat son plein

La météo clémente de ce début d'été en Bretagne ne réjouit pas que les vacanciers. Les conditions d'ensoleillement sont plus que favorable à l'épanouissement des plantes médicinales pour le bonheur des producteurs de la région.

Fleurs de camomille récoltées
Fleurs de camomille récoltées © T. Bouilly
Sophie Persehais est productrice de plantes médicinales et aromatiques à Baulon, près de Rennes. La jeune femme s'est lancée dans cette production, habituellement plutôt réservée aux départements du sud, il y a 5 ans. Depuis elle réalise des tisanes bio qu'elle commercialise dans les coops bio d'Ille-et-Vilaine.  

Sur sa petite parcelle d'un hectare, Sophie cultive 50 variétés de plantes et récolte 800 kilos de tisanes par an.

Après avoir été semées ou bouturées en mars et avril, les plantes sont cueillies de juin à octobre manuellement et quotidiennement. Il est important de les récolter à un stade précis où elles regorgent de toutes leurs vertus bienfaisantes.  

Et cette année, la météo en Bretagne est propice à une bonne récolte. Le soleil généreux de juin et juillet a permis une croissance favorable des plantes.


Plantes médicinales. La récolte en Bretagne par france3BretagneReportage de Séverine Breton et Thierry Bouilly
Intervenante : Sophie Persehais, productrice de plantes "Le champ de l'air"

En infusion ou en décoction

Une plante médicinale se consomme en infusion ou en décoction, seule ou associée à d'autres plantes.

Pour réaliser une infusion, Sophie conseille de porter de l'eau à ébullition, puis de couper le feu, d'ajouter une à deux pincées de plantes par tasse, de couvrir et de laisser infuser 10 minutes. Il suffit après de filtrer et servir. 

Pour une décoction, il faut plonger la plante dans l'eau froide, la porter ensuite à ébullition quelques minutes et laisser infuser 10 minutes. Ainsi réalisée la boisson peut être bue froide ou chaude selon son goût.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé agriculture bio