Agro-alimentaire : Valorex, l'entreprise qui pousse, qui pousse...

Installée sur la petite commune de Combourtillé (35), Valorex travaille pour la nutrition animale. Son credo : remettre au goût du jour des graines sur lesquelles l’agriculture intensive avait depuis longtemps fait l’impasse. Une alternative au tout "maïs/tout soja" et un pari gagnant !

© Thierry Bouilly
L'aventure de Valorex débute dans les années 1990. A cette époque, c'est une petite entreprise qui se lance sur le marché de la nutrition animale. Mais contrairement à ce qui se fait jusque-là (l'utilisation quasi-exclusive de maïs, de blé ou de soja importé) Valorex décide, elle, de travailler à partir de graines quelque peu oubliées et cultivées localement comme le lin, le pois, les féveroles ou le lupin.

Bon pour la planète et pour la santé...

Des cultures de graines rustiques comme le lin, se passent en effet plus facilement d'engrais et de pesticides. Elles permettent également la fabrication d'aliments moins gras et riches en oméga 3, reconnus pour limiter les risques de diabète ou d'obésité. Une démarche que le fabriquant d'aliments pour animaux défend en créant le label, Bleu-blanc-coeur dont le slogan dit : "Si c'est bon pour la planète et les animaux, c'est bon pour vous"

Pari gagnant !

À ce jour, Valorex emploie 120 salariés et à vu son effectif ces dix dernières années plus que doubler. Et ce n'est pas fini ! Installée sur trois sites, l'entreprise s'apprête à en ouvrir trois autres à Poitiers, Rodez et Besançon.

Au coeur de Valorex : un reportage de Gilles Le Morvan et Thierry Bouilly
Valorex : la (petite) entreprise qui pousse, qui pousse...
Interview de :
      - Guillaume Mairesse, directeur laboratoire Valorex
      - Pierre Weill, président de Valorex
      - Stéphane Deleau, directeur général de Valorex
Chiffres clés
•Date de création : 1992
•Effectif : 120 personnes
•Chiffre d'Affaires : 68 Millions d'€
•Tonnages : 120.000 tonnes de produits extrudés et 60.000 tonnes d'aliments pour ruminants
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agro-alimentaire économie