• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Assassinat d'Hervé Gourdel : Rassemblement à l'appel du centre culturel islamique Avicenne à Rennes

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Après la mort de l'otage français Hervé Gourdel en Algérie, le centre Avicenne, centre culturel islamique de Rennes, appelait à un rassemblement silencieux ce samedi sur la place de la mairie, pour exprimer l'émotion à la suite de cet assassinat. La faible mobilisation à déçu les participants

Par Krystell Veillard

Le communiqué du président du Conseil d’Administration du Centre Culturel Avicenne, Ahmed Aït Chikh, appelant au rassemblement commence par ces mots : "Le Centre Culturel Avicenne de Rennes souhaite exprimer son émotion à la suite de l’assassinat en Algérie d’un de nos concitoyens, Hervé Gourdel".​ Il invitait donc tous les fidèles à un rassemblement en silence place de la Mairie à Rennes ce samedi de 15h30 à 16h30. "Que tous ceux qui partagent cette émotion les rejoignent". mais la faible mobilisation a quelque peu déçu les participants.

"La barbarie ne peut être légitimée par l'Islam"


Le texte se terminait par cette conclusion : "Le Centre Culturel Avicenne appelle à la solidarité dans l’épreuve vécue par la famille de la victime. Il invite tous les non musulmans à la confiance : un Musulman ne se distingue pas des autres citoyens quand il s’agit du respect de la vie et des droits humains. La barbarie ne peut être légitimée par l’Islam. Nous n’acceptons pas qu’elle s’établisse en notre nom. Nous n’avons pas à nous justifier pour cela mais à agir pour témoigner."

Le Mouvement de la paix appellait lui aussi au rassemblement


Le comité rennais du Mouvement de la paix appelle aussi à se joindre à ce rassemblement en hommage à Hervé Gourdel, "son assassinat nous révulse  jusqu'à l’écœurement comme tous les actes de barbarie" une manifestation  pour affirmer encore sa solidarité avec la famille de l'otage, et toutes "les populations victimes des hordes Djihadistes  qui se disent islamistes ou islamiques mais n'ont rien à voir avec l'islam".

Le ressenti des participants 

le ressenti des participants au rassemblement




A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus