Cet article date de plus de 6 ans

Vol Rennes-Londres à la journée: le low-cost au service du business

Depuis septembre, l'aéroport de Rennes propose une desserte quotidienne avec Londres. Cette ligne aérienne, opérée par la compagnie low-cost Flybe et lancée en juin dernier, permet désormais de faire l'aller-retour dans la journée. Elle s'adresse avant tout aux chefs d'entreprise de la région.

7H30, heure anglaise: les passagers débarquent à l'aéroport de Southend situé à une centaine de kilomètres au sud de Londres.
7H30, heure anglaise: les passagers débarquent à l'aéroport de Southend situé à une centaine de kilomètres au sud de Londres. © Hélène Pédech
Ouvrir chaque année au moins une ligne aérienne entre Rennes et une ville européenne; tel est l'objectif affiché de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Rennes, qui gère l'aéroport de la capitale bretonne. Entamée l'an passé, en pleine polémique autour du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, cette stratégie d'ouverture s'est amorcée avec l'ouverture d'une ligne entre Rennes et Barcelone (Espagne), desservie par la compagnie low-cost espagnole Vueling.
Depuis juin dernier, Londres est désormais connectée en direct à Rennes via la compagnie britannique Flybe (il existe aussi une ligne aérienne entre Dinard et Londres). Et depuis le 1er septembre, deux vols quotidiens permettent aux voyageurs d'effectuer l'aller-retour dans la journée. 

Avec un départ de l'aéroport de Rennes-Saint Jacques à 7h15, le matin, et un retour à 20h55, cette desserte s'adresse surtout aux chefs d'entreprise et aux cadres qui ont à faire à Londres. Parmi les premiers passagers à tester ce déplacement à la journée; Christian Queffelec, PDG d'Astellia, une entreprise spécialisée dans les réseaux mobiles et basée près de Rennes. La société réalise 80% de son chiffre d'affaires à l'étranger et, pour elle, cette desserte quotidienne est tout simplement salutaire.

durée de la vidéo: 02 min 07
Vol Rennes-Londres

Après 1h15 de vol, l'atterrissage a lieu à Southend au sud de Londres, un aéroport flambant neuf, construit pour les jeux Olympiques de 2012. Une centaine de mètres à parcourir et un train de banlieue conduit les voyageurs en 1h à la station de Liverpool Street dans le centre de Londres. Pas donné le trajet en train d'ailleurs: 32 à 36 livres anglaises soit 40€ au moins qu'il faut ajouter au prix du vol; en moyenne 120 € (même si le prix d'appel est fixé à 32€ l'aller simple).

9H, heure anglaise (en France il est 10 heures), le train arrive à la Station de Liverpool Street, en plein coeur de Londres. Sur place, les chefs d'entreprise ont un peu moins de 8 heures devant eux avant de prendre le chemin du retour. Huit heures pour s'immerger dans l'ambiance galvanisante de la City londonienne, premier centre financier européen, son esprit entrepreunarial et son libéralisme décomplexé.

Et pour les Bretons, le marché britannique offre quelques secteurs porteurs. Selon Sabrina Mimid, de la Chambre de Commerce française de Grande Bretagne, basée à Londres, "le savoir-faire français est particulièrement recherché sur le marché britannique en ce qui concerne le secteur de l'informatique et des télécommunications. De même pour l'agro-alimentaire, la santé et le secteur qui fait appel à la créativité".

"Du côté des Britanniques, l'ouverture de cette ligne a déjà le mérite de placer Rennes sur une carte".






Du haut de la Shard Tower, au bord de la Tamise, les chefs d'entreprise ont la City londonienne à leurs pieds.
Du haut de la Shard Tower, au bord de la Tamise, les chefs d'entreprise ont la City londonienne à leurs pieds. © Hélène Pédech

18H40, l'avion quitte Southend; direction Rennes pour un atterrissage vers 21h.


Bientôt Rome et Amsterdam

Pour Christian Queffelec, PDG d'Astellia, l'essai est plutôt concluant. Il pourra rencontrer plus facilement à Londres ses nombreux partenaires internationaux.
Reste à transformer l'essai pour la CCI rennaise. Avec ce vol, elle vise 50.000 passagers par an.

Après Rennes-Barcelone et Rennes-Londres, la chambre consulaire travaille désormais sur la mise en route d'une ligne régulière entre Rennes et Rome ainsi qu'entre Rennes et Amsterdam.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports tourisme transports aériens économie