Cet article date de plus de 6 ans

Volvo Ocean Race: les français sont dans la course

La première des 9 étapes de la Volvo Ocean Race part ce samedi, direction Le Cap. C'est la plus Anglo-saxonne des courses à la voile, mais après la victoire de Franck Cammas lors de la dernière édition en 2012 elle fait aujourd'hui rêver de plus en plus les marins français.

Vue aérienne de la flotte de la Volvo Ocean Race dans le port d'Alicante
Vue aérienne de la flotte de la Volvo Ocean Race dans le port d'Alicante © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

La volvo Ocean Race c'est la plus grande course autour du monde en équipage avec 10 étapes.

L'épreuve est née en 1973, elle était alors connue sous le nom de Whitbread.
La course dure près de neufs mois, cette édition part d'Alicante en Espagne et se termine à Göteborg en Suède le 27 juin.


Sept équipes s'alignent au départ. Au total onze français participent à cette édition.

C’est sur Dongfeng Race Team que la proportion est la plus élevée avec cinq Français embarqués, dont le skipper : Charles Caudrelier.
Pascal Bidégorry, Eric Peron, Kevin Escoffier et Thomas Rouxel constituent le noyau dur chargé de former les marins chinois à la course au large. Yann Riou, déjà reporter embarqué à bord de Groupama rempile au même poste au sein de l’équipe franco-chinoise.

MAPFRE, le bateau espagnol, n’est pas en reste avec trois Français, et pas des moindres !
Michel Desjoyeaux, le marin le plus titré en solitaire, officiera en tant que chef de quart sur plusieurs étapes.
Desjoyeaux a activement participé au recrutement du reste d’un équipage formé à Port La Forêt. Nicolas Lunven est le navigateur alors qu’Anthony Marchand, lui aussi figariste, aura sa place en tant que barreur / régleur.

Au delà de ces deux équipages, deux équipiers français navigueront sur des bateaux étrangers. Laurent Pagès, un habitué de la Volvo, est à bord de Team Brunel alors que Sébastien Marsset, un ex-Groupama, vient d’être recruté par le projet américano - turc Alvimédica.


Les sept bateaux sont 100 % identiques.

Pour la première fois, la Volvo Ocean Race fait le choix de la monotypie. Ce sont donc sept bateaux parfaitement identiques qui parcourront les océans et seule la compétence des marins pourra faire la différence. Moins puissant mais aussi plus fiable que son prédécesseur, le Volvo Open 70, le Volvo Ocean 65 reste une machine redoutable. 


Les équipages engagés.

Team SCA (SWR) / Sam Davies
Abu Dhabi Ocean Racing (UAE) / Ian Walker
Dongfeng Race Team (CHN) / Charles Caudrelier
Team Brunel (NED) / Bouwe Bekking
Team Alvimedica (USA / TUR) / Charlie Enright
Mapfre (ESP) / Iker Martinez
Team Vestas Wind (DNK) / Chris Nicholson


Le Parcours

© Volvo Ocean Race



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile