• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Des éoliennes flottantes au large de Groix d'ici 2019

La ferme éolienne au large de Groix sera composée de 8 machines
La ferme éolienne au large de Groix sera composée de 8 machines

Au carrefour brestois des technologies de la mer Sea Tech Week, DCNS et la région Bretagne se sont engager dans l'éolien flottant. La première ferme pilote devrait se situer au large de l'île de Groix, à l'horizon 2018, et cette technologie pourrait ensuite permettre d'autres implantations.

Par Thierry Peigné

Mardi, le constructeur naval DCNS et la région Bretagne se sont engagés à mener dans le cadre d'un partenariat des études au large de l'île de Groix en vue de l'installation d'une première ferme pilote de plusieurs éoliennes flottantes d'ici 2018. La convention a été signée au cours de la Sea Tech Week, la semaine internationale des sciences et technologies de la mer, organisée tous les deux ans à Brest.

Un site pilote de 8 éoliennes 

DCNS travaille avec Alstom sur un projet innovant d’éolienne flottante de 6 MW. Le site pilote de Groix dans le Morbihan serait composé de 8 machines de 6 mégawatts et pourrait être reliée au réseau en 2018/2019.

La convention signée porte sur une enveloppe de 2,7 millions d'euros, dont 1,25 million à la charge de la région. Cette enveloppe permettra notamment de mener des campagnes de mesure des vents et d'étudier l'environnement marin (hauteur des vagues, courants...) au sud-est de l'île de Groix.

Se positionner pour l'avenir

Dans un communiqué, la région Bretagne explique l'intérêt de cette démarche de partenariat avec l'industriel DCNS. "Ces études préparent l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) annoncé en avril 2014 par la Ministre de l’Énergie Ségolène Royal, pour des fermes pilotes d’éoliennes flottantes. Attendu au premier semestre 2015, cet appel à manifestations d’intérêt permettra au site de Groix d’accueillir, à l’horizon 2018, une première ferme de plusieurs éoliennes flottantes. La Bretagne disposera ainsi d’un site pilote permettant de valider le modèle économique des fermes d’éoliennes flottantes avant le passage à la phase industrielle et au déploiement de fermes de plus grande envergure".

Contrairement aux éoliennes offshore installées sur des fondations, l’éolien flottant permet d’installer des machines en s'affranchissant de la profondeur, dans des espaces au grand large où le vent est plus fort que près des côtes. Pour des raisons de coût de raccordement au réseau électrique, il ne faut pas non plus que les éoliennes se situent trop au large.

Le projet de Groix pour l'avenir du port de Brest

Au delà de l'intérêt de l'éolien offshore et des énergies renouvelables, le projet de cette ferme éolienne correspondrait à une logique de développement industriel nouveau sur le port de Brest. DCNS reconnaît sans soucis l'avantage géographique du port de Brest dans un marché à venir situé au large du littoral breton et des côtes britanniques.

Ecoutez Gérard Lahellec, vice-président de la région Bretagne et FrédéricLe Lidec, de DCNS dans ce reportage de Muriel Le Morvan et Carole Collinet :
Convention éolien flottant à Groix
Intervenants : Pierrick Massiot, président de la Région Bretagne - Gérard Lahellec, vice-Président de la Région Bretagne - Frédéric Le Lidec, directeur Energies Marines de DCNS / Reportage : M. Le Morvan - C. Collinet

 

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus