Gourin : le petit cinéma qui monte, qui monte...

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar
Le cinéma de Gourin attire et ses bénévoles entendent bien continuer à le faire vivre
Le cinéma de Gourin attire et ses bénévoles entendent bien continuer à le faire vivre

Le cinéma en France se porte bien avec pour 2014 une progression de la fréquentation des salles obscures de 7,7%. En centre Bretagne, à Gourin, une petite salle associative fait encore mieux. Un bon de 30% ! En 2015, ses bénévoles entendent poursuivre cette belle dynamique.

En 2014, 208,43 millions de tickets de cinéma se sont vendus sur tout le territoire national dont 44 % pour les films Français. De très bons résultats en progression de 7,7% par rapport à 2013, 2014 est aussi la 2ème meilleure année en terme de fréquentation depuis 1967. Le record ayant été atteint en 2011, année du triomphe des « Intouchables ».

À Gourin on fait mieux, beaucoup mieux...

En centre Bretagne, à Gourin (4 000 habitants), un petit cinéma géré par une poignée de bénévoles affiche lui aussi des résultats qui pourraient rendre jaloux tous les multiplexes de France. Une progression ces 9 dernières années de plus de + 550 % ! Un bond de 30 % pour la seule année 2014 avec 15 856 entrées payantes. Un succès qui ne s'explique pas que par la bonne santé du cinéma en France.

Les clefs du succès

Si les habitants de Gourin et des alentours semblent avoir retrouvés le chemin de leur cinéma qui existe sur la commune depuis plus de 100 ans quand même, c'est en grande partie grâce au dynamisme des 50 bénévoles de l'association Ciné Jeanne D'arc qui en assure la gestion. Et plus particulièrement de son président, explique l'un deux,  "Matthieu Péron est un passionné et depuis dix ans il déploie une énergie considérable pour que notre petit cinéma revive. C'est lui qui est en contact avec les distributeurs de films et fait en sorte que nous puissions avoir toutes les nouveautés, si possible  en sortie nationale. Il a aussi fait en sorte que nous soyons reconnus cinéma d'Art et Essai, et nous a permis d'obtenir différents labels. Il est aussi projectionniste et assure une douzaine de séances chaque semaine."

Autres clefs du succès, des tarifs attractifs (de 2,50 euros à 6,50 pour les films en 3D en sortie nationale), une augmentation du nombre de séances et de films à l'affiche, mais aussi les nombreux travaux de modernisations réalisés pour permettre à Ciné Jeanne d'Arc de bénéficier d'équipements dernier cri.

Et demain ? 

Reste que le bâtiment lui est ancien. Une architecture et une décoration qui lui est propre mais le cinéma ne compte qu'une seule salle, inadaptée aux personnes à mobilité réduite dont les sièges sont vieux et l'écran de taille modeste. Aussi pour poursuivre cette belle dynamique et continuer de faire progresser sa fréquentation, l'association envisage de construire une seconde salle avec un nouveau hall. Un projet estimé entre 1 et 1,2 million d'euros qu'elle espère pouvoir présenter lors de sa prochaine assemblée générale prévue au mois de mars prochain.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.