• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grève des routiers : les barrages filtrants autour de Rennes levés pour la nuit

Plusieurs centaines de camions sont bloqués par les routiers sur la RN24 aux abords de Rennes / © C. Jauneau
Plusieurs centaines de camions sont bloqués par les routiers sur la RN24 aux abords de Rennes / © C. Jauneau

Après avoir bloqué depuis ce matin 5h30 des centaines de poids lourds sur la rocade de Rennes, les routiers ont levé leurs barrages filtrants peu avant 16h. Ils envisagent de reconduire leur mouvement dès ce mardi matin aux aurores pour tenter de peser sur les négociations salariales avec le patronat.

Par Thierry Peigné

"Devant les tensions qui régnaient entre les chauffeurs routiers et les syndicalistes dans le mouvement, il a été décidé de lever les barrages filtrants" ... "Cela aurait pu dégénérer", explique peu avant 16h Christophe Provost, de la CGT Transports. 

"Le mouvement autour de Rennes est donc suspendu pour ce lundi et reprend demain matin tôt. Mais on ne sait où et à quelle heure." tient à préciser le délégué syndical. 


Les centaines de poids lourds bloqués depuis ce matin en périphérie de Rennes reprennent tous la route les uns après les autres. Une délégation syndicale sera reçue en préfecture à 17h. Le trafic autour et dans la capitale bretonne va pouvoir redevenir plus fluide, après avoir été engorgé une bonne partie de la journée.

Dès 5h30 ce lundi matin

C'est autour de Rennes sur la N24, la route de Lorient et sur la rocade que les routiers avaient décidé de frapper en Bretagne. Depuis 5h30 des barrages filtrants ne laissaient passer que les voitures provoquant de gros ralentissements. Seuls les camions étaient bloqués. En fin de matinée, il y avaient plusieurs centaines de poids lourds immobilisés, 300 (à 10h) selon Christophe Provost au niveau de la sortie "route de Lorient-Cleunay", ainsi que sur la route de Lorient (RN 24) sur une dizaine de kilomètres.

Les conséquences sur le trafic autour de la capitale bretonne n'avaient pas tardé. Dès 9h, la rocade était saturée ainsi que toutes les entrées de la ville (D137, RN12, RN24, RN137 et RN157.
Les barrages filtrants des routiers bloquent les poids lourds et laissent passer les voitures. Ici sur la rocade de Rennes au niveau de la porte de Lorient. / © C. Jauneau
Les barrages filtrants des routiers bloquent les poids lourds et laissent passer les voitures. Ici sur la rocade de Rennes au niveau de la porte de Lorient. / © C. Jauneau


Peser sur les négociations salariales

L'intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC, qui avait donné le coup d'envoi de ces opérations dès dimanche 22H00, espère ainsi peser sur des négociations salariales cette semaine avec le patronat. Les opérations doivent durer au moins jusqu'à ce mardi, date des prochaines négociations dans le transport routier de marchandises. Une autre réunion est programmée ce jeudi 22 janvier.
Christophe Provost, CGT Transports, invité du JT 12/13 France 3 Bretagne
Christophe Provost, délégué CGT Transports, invité du 12/13 Bretagne ce lundi 19 janvier 2015


Suivez le trafic en direct sur la rocade de Rennes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus