Les grandes marées de ce samedi : toutes les images

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou
De nombreuses personnes avaient fait le déplacement
De nombreuses personnes avaient fait le déplacement © MAXPPP/OUEST FRANCE/Joël Le Gall

Les grandes marées, avec des coefficients de 117 samedi matin, ont attiré de très nombreux curieux sur les côtes bretonnes. Il n'y a eu pas d'incident notable. Les pêcheurs à pied et les photographes en ont profité, malgré le temps très capricieux.

A Saint-Malo ou encore au Mont-Saint-Michel, célèbre pour son abbaye construite sur un îlot rocheux, curieux dûment vêtus de bottes et cirés et amateurs de photos se pressaient pour admirer le phénomène de ces marées qui se rapprochent de leur coefficient maximal de 120.

Au Mont-Saint-Michel, la marée exceptionnelle a offert aux touristes le spectacle d'un site redevenu île. "Au mois de mars, tous les hôtels sur le Mont-Saint-Michel sont complets. Et on attend encore beaucoup plus de monde", se réjouissait un commerçant local, Emmanuel Conan.

Pas de gros débordements

Côté crues, ces grandes marées n'ont provoqué que quelques débordements de cours d'eau sans gravité comme à Morlaix, où le quai a été momentanément envahi par l'eau qui s'est retirée rapidement sans faire de dégâts, selon les pompiers. Binic a connu quelques débordements, Paimpol aussi, mais sans gravité. Presque tous les départements du littoral de la Manche et de l'Atlantique sont placés en vigilance jaune "submersion marine/crues" à l'occasion de ces grandes marées. La "marée du siècle", qui a en réalité lieu tous les 18 ans, est attendue le 21 mars avec des coefficients de 119 (contre 118 vendredi soir), sur un maximum de 120.

Voici les photos que vous avez postées sur les réseaux sociaux
les grandes marées ce samedi

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.