La nuit, période de quiétude et de travail pour les étudiants à Rennes

Parmi les 63 000 étudiants de Rennes, beaucoup vivent une partie de la nuit. Et pas seulement pour faire la fête. Certains travaillent pour financer leurs études, d'autres étudient, parfois jusqu'à l'aube. C'est le cas des étudiants en architecture pendant leur période de "charrette".

Reportage

Pour les étudiants, fin du semestre rime souvent avec hyperactivité. Le temps est venu pour eux de rendre des travaux, d'écrire leur mémoire, afin de valider les enseignements reçus. Morgane et ses amies, inscrites en architecture consacrent la majeure partie de leurs nuits à fignoler leurs projets. Dans ces moments-là, chacune son rôle. 

B. Le Vaillant, JM. Piron, D. Mérieux, M. Le Carour, J. Le Quiniou

Rencontre

On les croise derrière leur volant, c'est eux qui ramènent à bon port les fêtards ou autres oiseaux de nuit. Hélène est conductrice à la STAR, le réseau de transport rennais. Elle ne roule que la nuit, "un choix personnel" et trouve que l'ambiance est plus tranquille. 

B. Le Vaillant, JM. Piron, D. Mérieux, M. Le Carour, J. Le Quiniou

Dans le rétroviseur 

Aujourd'hui, les campus de Beaulieu et Villejean sont fermés la nuit. Ce n'était pas le cas il y a 20 ans comme le montre ce reportage de 1996. Beaucoup d'étudiants se retrouvaient alors dans des salles munies d'ordinateurs connectés pour découvrir un tout nouveau média : internet.