• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Philippe Montanier prolonge son contrat de 3 ans jusqu'en 2019

Philippe Montanier - 09/05/2015 / © AFP - D. Meyer
Philippe Montanier - 09/05/2015 / © AFP - D. Meyer

L'entraîneur du Stade Rennais FC a trouvé un accord avec le club breton et prolonge son contrat de 3 ans alors qu'il prenait fin en 2016. Il officiera jusqu'en juin 2019. 

Par Thierry Peigné

Le président du Stade Rennais F.C, René Ruello et Philippe Montanier ont trouvé un accord lundi pour une prolongation de contrat de 3 ans. Le club a officialisé l'accord par un communiqué mardi soir. Des négociations avaient été engagées sur cette question depuis plusieurs semaines.

Accord avec le président

Selon le club, cette prolongation jusqu'en juin 2019 est avant tout une volonté affichée par le président d’inscrire son projet dans la durée. 

"Avec Philippe, nous échangeons quotidiennement et le projet du club commence à prendre forme (...) Même si tout n’a pas été parfait cette saison, je suis satisfait du travail accompli par Philippe Montanier et son staff. En accordant ma confiance à Philippe Montanier, j’inscris notre collaboration dans la durée. Par le passé, le manque de stabilité a souvent été reproché au Stade Rennais F.C. En football, il ne faut pas être victime de son impatience".

Un entraîneur dans la durée

Arrivé en provenance de la Real Sociedad, club avec lequel il a été élu meilleur entraîneur de la Ligua, l'entraîneur rennais, serait, s'il parvenait à la fin de son nouveau contrat en 2019, l'entraîneur à rester le plus longtemps à coacher l'équipe depuis 43 ans après Jean Prouff (1964-1972).

Jocelyn Gourvennec approché ?

Selon l'Equipe, Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de Guingamp, aurait été approché par le club rennais. Des négociations étaient même en cours il y a 48 heures avec le coach costarmoricain qui se pose la question de prolonger avec son club la saison prochaine.

 

Une prolongation qui suscite des réactions

Ce renouvellement, intervient à quatre jours de la fin du championnat, où le club plafonne à la 9e place loin d'une qualification européenne et à l'issue d'une saison en dents de scie. D'où des réactions mitigées sur les réseaux sociaux.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Impact Gilet jaune à Brest

Les + Lus