Abandon des chiens et des chats. Pour la SPA, c’est l’été de tous les dangers

Ils s’appellent Clopin, Hermione ou Marley...  Sur les sites des différents refuges, la SPA affiche leurs petites bouilles et leurs grands yeux tristes. Les centres sont pleins et redoutent l’arrivée des vacances, souvent synonymes d’abandons de chiens et de chats.

Candidat à l'adoption à la SPA de Quimper
Candidat à l'adoption à la SPA de Quimper © F. Malésieux/FTV

C’est un record dont on se passerait volontiers, la France est championne d’Europe des abandons des animaux. Chaque été, 15 000 chiens et chats sont déposés au bord des routes.

Et cette année pourrait être pire encore. Pendant les périodes de confinement, certains ont eu envie de compagnie et se sont laissé séduire par une petite boule de poil. Mais la boule de poil a grandi, elle demande des promenades tous les jours, des soins, à manger. Elle n’obéit pas toujours, et comme pour couronner le tout, il faut retourner au travail !

C’est ainsi que la boule de poil devient carrément une charge et que parfois les propriétaires s’en débarrassent.

Des refuges pleins

Dans les cages du refuge de Quimper, on dénombre en ce moment 80 chats, 24 chiens. Dans celles du centre de Rennes, 68 animaux attendent un maître.

En Bretagne, en 2019, les abandons ont augmenté de 14%, et de 31% en 2020.

Les chats, premières victimes des abandons

Chatons joueurs de la SPA de Quimper
Chatons joueurs de la SPA de Quimper © F. Malésieux/FTV

Aujourd’hui, 70 % des animaux à qui les humains faussent compagnie sont des chats. Depuis 2010, la SPA a recueilli 220 000 minets dans ses 62 refuges français.

L’association a imaginé un petit film "Very cat trip" qui raconte les angoisses du petit chat quand le bagages commencent à s’entasser dans la voiture.

Sur son site Internet, la SPA propose donc aux propriétaires de matous et de toutous d’organiser leurs vacances. Des tas de solutions sont possibles, explique Mélissa Laure-Motur, responsable du refuge de Rennes : "on peut l’emmener en vacances, des tas d’endroits, les campings, les gites et les locations acceptent les compagnons à poil. On peut aussi confier son animal à un proche, trouver une personne qui vienne à domicile, ou conduire son protégé dans une pension professionnelle."

Et de conclure, "l’abandon ce n’est pas une solution !"

durée de la vidéo: 01 min 54
SPA Quimper

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature