Aux chefs d'entreprises bretons, Emmanuel Macron propose de créer de "la souplesse" dans l'emploi

"Je veux être le président du travail" a lancé Emmanuel Macron à un parterre d'environ 500 entrepreneurs bretons. Invité jeudi soir à Pacé par l'Union des Entreprises 35, le candidat à la présidentielle a détaillé ce que doit être à ses yeux une politique en faveur des entreprises et de l'emploi.


Moins de charges pour les entreprises, moins de charges pour les salariés, c'est notamment ce que propose Emmanuel Macron pour "libérer l'entreprise de ses blocages".

Le candidat à l'élection présidentielle assure que le chômage doit être considéré comme une étape brève mais inévitable dans le parcours des salariés. A ce titre, il propose de financer les indemnisations par l'impôt et de supprimer les cotisations chômage, pour certains salariés. Avec en contrepartie, davantage d'obligations pour les chômeurs.

Emmanuel Macron était invité par l'union des entreprises 35, il était hier à Pacé (35)