Ballots de cocaïne sur la côte: le parquet de Rennes coordonne l’enquête

C’est la juridiction interrégionale spécialisée de Rennes qui a été saisie suite à la découverte de ballots de cocaïne sur la façade Atlantique, de la Loire Atlantique aux Landes.

En 2008, des ballots de cocaïne avaient été retrouvés sur des plages du sud-Ouest -
En 2008, des ballots de cocaïne avaient été retrouvés sur des plages du sud-Ouest - © Couillaud Pascal / PhotoPQR / Sudouest
Des ballots de cocaïne ont été découverts depuis le 4 novembre à différents endroits de la côte Atlantique.

Ces derniers, précise le communiqué du procureur de la république de Rennes, Philippe Astruc, “présentant un degré de pureté important (de ce fait particulièrement dangereuse)”.

Le communiqué précise que le fait de transporter ce type de produit constitue un délit passible de 10 ans de prisons, et que “toute découverte doit être immédiatement portée à la connaissance des services de polices ou de gendarmerie”.
 

A ce jour, une quantité très significative de stupéfiants a ainsi pu être récupérée.

Vu le nombre important de découvertes de ces emballages suspects, c’est la JIRS, la Juridiction Inter Régionale Spécialisée de Rennes qui a été saisie de l’enquête, afin de centraliser mes recherches diligentées par les parquets de Saint-Nazaire, Bordeaux et Dax.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers justice société