Bornes électriques : la Bretagne s’équipe

© C. Rousseau
© C. Rousseau

Les ventes de voitures électriques ont enregistré depuis le début de l’année un véritable boum. Elles ont doublé par rapport à 2015 et cela devrait s’accélérer. Faut-il encore que les bornes de recharges publiques soient plus nombreuses. La région Bretagne se veut en pointe dans ce domaine.

Par Isabelle Rettig (avec T.P.)

C’est le 6 juin dernier qu’a été inaugurée en grande pompe la première borne électrique du département d’Ille-et-Vilaine. C’était à Piré-sur-Seiche, à une vingtaine de kilomètres de Rennes. La borne s’appelle BEA (borne électrique pour automobile) et peut recharger en même temps deux véhicules électriques.

Pour l’instant le branchement est gratuit mais il sera payant en 2017 « à un coût raisonnable » assure-t’on du côté du Syndicat de l’Energie 35 chargé du déploiement des bornes pour le département. Des bornes dont le coût, 9000 euros chaque, est pris en charge par l’Etat, via l’ADEME, la Région et le SDE.
La borne de recharge électrique BEA / © I. Rettig
La borne de recharge électrique BEA / © I. Rettig

C’est Bouygues qui s’occupe de l’installation et de la maintenance. L’entreprise privée propose aussi une application : Alizé, qui permet grâce à une carte, de repérer toutes les bornes en fonctionnement et éventuellement de réserver sa place pour recharger sa voiture.

Quant à la commune de Piré, qui n’a pas déboursé un centime,  elle espère non seulement inciter ses habitants à se tourner vers la voiture électrique mais elle entend aussi capter les automobilistes de passage qui profiteront du temps de rechargement pour déjeuner dans l’un des restaurants de la commune ou faire des courses sur place. La borne a été installée sur un parking à proximité d’un axe routier très fréquenté. Ce n’est pas un hasard.

Objectif : 500 bornes en 2017

Depuis 2013, la région Bretagne a décidé de se lancer dans l’installation de bornes électriques. Elle avait d’abord prévu d’en installer 1500 d’ici 2020 mais avec l’arrivée prévue d’opérateurs privés comme Bolloré, qui doit installer 16 000 bornes sur tout le territoire d’ici 2020, elle a un peu revu ses ambitions à la baisse. Dans un premier temps, 500 bornes doivent être installées dans la région pour 2017, via les Syndicats Départementaux de l’Energie. Coût total : 6 millions et demi d’euros.

Le Morbihan a pris de l’avance, 70 bornes sont déjà en fonction dont 11 rapides (pour un rechargement en une demie heure environ) et il prévoit d’en avoir 170 opérationnelles l’année prochaine. L’Ille-et-Vilaine et le Finistère commencent tout juste leur déploiement. A la fin de l’année, il devrait y avoir 85 bornes en Ille-et-Vilaine et 138 dans le Finistère. Les Côtes d’Armor ont pris un peu de retard mais si tout va bien, 117 bornes seront en service au printemps prochain.

Si cette première phase s’avère concluante, de nouvelles bornes seront installées dans les prochaines années mais pour l’instant, la région préfère attendre afin de dresser un premier bilan. D’autant que les bornes publiques sont le plus souvent utilisées en bornes d’appoint par les automobilistes qui la plupart du temps,  rechargent leur véhicule à domicile.

Villes et entreprises privées s’y mettent aussi

© C. Rousseau Mais avant la région et les départements, des villes comme Rennes où les voitures électriques trouvent toute leur place, ont déjà installé leurs propres bornes. Ainsi, la capitale bretonne compte une vingtaine de bornes dans toute la métropole qui jusqu'à présent étaient gratuites pour les usagers. Cela devrait changer dans les prochains mois. Disposées sur des parkings ou le long des axes routiers, ces bornes serviraient à une petite centaine d’utilisateurs réguliers ainsi qu’à la flotte de voitures électriques en libre-service, les « City Roul' ». Parmi ces bornes, sept sont à chargement rapide. Coût total de l’installation : 400 000 euros (une borne coute entre 7 et 35 000 euros selon le modèle).

Les entreprises privées ont, elles aussi, compris tout l’intérêt d’installer des bornes. C’est le cas des garages mais aussi de certains centres commerciaux. Ainsi, le centre Alma à Rennes possède deux bornes et quatre places réservées pour les clients qui profitent de leur pause shopping pour recharger gratuitement leur véhicule.
Bornes électriques de recharge au centre commercial Alma à Rennes / © I. Rettig
Bornes électriques de recharge au centre commercial Alma à Rennes / © I. Rettig

Voitures électriques : un marché en plein essor

Mais du succès des bornes dépend bien sûr celui des véhicules électriques. Jusqu’à présent le marché restait confidentielle (32 000 véhicules vendus en France entre 2011 et 2015, un peu plus d’un millier en Bretagne) mais il est aujourd’hui en plein essor. Depuis janvier, le nombre des ventes a été multiplié par deux et cela pourrait bien se poursuivre. La pénurie d’essence due aux grèves a peut être encouragé les automobilistes à se tourner davantage vers ce type de véhicules mais pas seulement. Malgré un prix encore élevé, les acheteurs ont droit à un bonus écologique de 6300 euros. Et si pour l’instant, l’autonomie de ces voitures est encore limitée, les constructeurs devraient faire des progrès pour inciter les automobilistes à choisir ce type de véhicule dit « propre », puisque les voitures électriques ne rejettent pas de CO2.

D’ailleurs 7 Français sur 10 se disent prêt à choisir une voiture électrique dans les 20 prochaines années.  Les bornes type BEA devraient donc très vite faire partie du paysage breton, que ce soit en ville ou à la campagne.
La Bretagne s'équipe en bornes électriques
Les ventes de voitures électriques ont enregistré depuis le début de l’année un véritable boum. Elles ont doublé par rapport à 2015 et cela devrait s’accélérer. Faut-il encore que les bornes de recharges publiques soient plus nombreuses. La région Bretagne se veut en pointe dans ce domaine. Intervenants : Manuel Lefeuvre, Bouygues Energie - Dominique Denieul, maire de Piré-sur-Seiche - Didier Nouyou, président Syndicat de l'Energie 35 - Anthony Chevallier, utilisateur d'un véhicule electrique - Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes Métropole - Reportage : I. Rettig - C. Rousseau - J.M. Piron

Mais où trouver les bornes de recharge électrique ?

Toutes ces bornes électriques ainsi que celles des sociétés privées sont recensées sur différents sites internet ou bien localisables par des applications gratuites téléchargeables sur les smartphones, comme la plus connue Chargemap.

Carte Chargemap qui recense les bornes électriques de recharge / © Capture écran
Carte Chargemap qui recense les bornes électriques de recharge / © Capture écran

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus